Comment mieux vous défendre en cas d’accident ?

Nos experts sont spécialisés depuis de nombreuses années dans la réparation du préjudice [lexique] corporel.

Ils interviennent pour vous obtenir la meilleure indemnisation dans les préjudices corporels [lexique] à laquelle vous avez droit compte tenu de la jurisprudence en matière de réparation corporelle.

Toutes les informations contenues dans ce site vont vous aider dans le long parcours qui vous attend en vue d’obtenir une indemnisation.

Ce parcours, si vous êtes seul, vous paraitra être celui du combattant, tant par sa complexité que par les déceptions que vous ne manquerez pas d’affronter.

Expertise pour l'indemnisation des victimes

C’est pour cela que nos deux experts aguerris au combat quotidien dans la défense des intérêts de leurs clients sont à votre entière disposition pour répondre GRACIEUSEMENT à toutes vos préoccupations mais également prendre en charge votre recours contre le tiers responsable ou son assurance.

Nous intervenons sur toute la France mais également sur les départements et territoire d’outre mer, à partir de  nos bureaux basés dans les Alpes Maritimes (Nice, Antibes, Cannes…)

Nous intervenons en faveur des victimes dans les domaines suivants :

N’hésitez pas à nous contacter au plus vite !

Notre rémunération :

  • Une convention d’honoraires est établie entre vous et nous.
  • Vous n’avez aucune avance d’honoraire à régler lors de la prise en charge de votre dossier par nos soins.

Pour vous aider, nous avons mis en place un simulateur d’indemnisation corporel.
Il est entièrement gratuit
et vous permettra d’estimer l’indemnisation que vous pouvez obtenir..

Simulateur indemnisation

Mots et expressions relatifs à la défense des victimes:

  • indemnisation accident de la route
  • dva experts
  • indemnisation accident
  • indemnisation accident corporel
  • indemnité accident de la route
  • www dva-experts com
  • indemnité accident corporel
  • calcul indemnité accident de la route
  • bareme indemnisation accident corporel
  • accident corporel indemnisation

661 commentaires pour Aide aux victimes d’accidents

  • Marine

    Bonjour, il y a maintenant presque 1 mois, suite à une chute dans une station essence d’une grande surface à cause du gasoil au sol, intervention des pompier direction les urgence pour un résultat d’une luxation de l’épaule et arrêt maladie jusqu’au 12 avril avec du kiné. J’aimerais savoir si la grande surface est responsable, quelles démarche je doit faire pour qu’il soit responsable, avoir un complément de salaire de leurs part sans pour autant porter plainte contre eux et dans quel délais cela doit ce faire ? Car les indemnités journalière de la sécurité social sont de 50% du salaire, donc peu pour vivre. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Madame,
      Il appartient à la victime d’apporter des éléments de preuve (témoignages, reconnaissance de la direction) afin de mettre en cause la responsabilité pour faute du supermarché.
      Je vous invite donc à transmettre par courrier une mise en cause à la grande surface, afin de demander à ce qu’une déclaration d’accident soit faite à leur assurance.
      Cordialement,

  • genest

    Bonjour,
    Victime non responsable d’un accident de la circulation pendant mes heures de travail avec mon véhicule de fonction, toutes les indemnités que le tribunal m’a alloué au titre du préjudice subit ont été réquisitionné en totalité par la CPAM pour se rembourser de tous mes soins et mes indemnités journalière. Est-ce légal?
    Aujourd’hui je n’ai donc eu aucune indemnité financière alors que le traumatisme a été très important avec des séquelles (1 an d’arrêt de travail, 3 ans reconnu travailleur handicapé…). Mon accident a eu lieu il y a plusieurs années, les séquelles sont toujours là et j’avoue que je me demande si la CPAM avait bien le droit de se rembourser pour mes soins sur mes indemnités obtenu au tribunal. Merci de votre aide

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, je pense que vous devez être défendu par un avocat et je vous invite à vous rapprocher de lui.
      Pour information, la CPAM a effectivement un recours pour les rentes versées à un victime d’un accident causé par un tiers.
      Cette rente ne peut s’imputer que sur le poste de préjudice dit DEFICIT FONCTIONNEL PERMANENT et éventuellement le poste de préjudice dit INCIDENCE PROFESSIONNELLE.
      Très courtoisement.
      louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

      • genest

        Merci de votre réponse. Oui j’avais un avocat commis par l’assureur de ma voiture de fonction. Mais cette histoire date d’un peu plus de 10 ans. Je ne souviens pas de tout sauf cette conversation au téléphone avec l’avocat qui me dit que le juge m’a octroyer près de 100.000Frs de dédommagement pour le préjudice mais que je ne toucherais RIEN car la CPAM a tout récupérer. Les bras m’en sont tombés à l’époque, et étant jeune, je ne suis pas aller voir plus loin en faisant confiance à l’avocat (que je n’ai vu qu’une seule fois). AUjourd’hui, je me de mande simplement si je ne me suis pas faite avoir. D’autant que les séquelles se font à nouveau ressentir en veillissant

      • Louis De Giorgio - DVA-Experts

        bonjour, la sécurité sociale a effectivement un regard sur les indemnités dues à une victime lorsqu’elle verse une rente.
        Il ne peut y avoir double indemnisation ente l’assurance et la sécurité sociale pour les postes de préjudices dit : DEFICIT FONCTIONNEL PERMANENT (autrement appelé IPP ou encore AIPP) et INCIDENCE PROFESSIONNELLE.
        Enfin, si vous pensez que votre état s’est aggravé, vous pouvez demander à l’assurance (mais aussi à la sécurité sociale) l’ouverture de votre dossier en aggravation en le justifiant par une certificat médical.
        Très courtoisement
        Louis DE GIORGIO
        06.80.55.19.75
        09.53.31.90.25
        http://dva-experts.com

  • Pascal

    Bonjour,
    situation : accident du travail reconnu et certificat médical.
    En usine, ayant du descendre une charge de plus de 50kg à quelques mètres de profondeur sans moyen approprié, j’ai utilisé une corde. Je n’ai pas pu retenir la charge et en étant emporté vers l’avant j’ai heurté la barrière et je me suis arraché 3 dents. La CPAM ne prends pas en charge les prothèses en cas d’AT, mais uniquement les soins (problème connu).
    Mon employeur ne veut pas m’indemniser et il dit que l’accident est de ma faute, alors que rien n’est prévu pour ce travail (à part démonter des barrières de sécurité et travailler avec les fourches d’un chariot dans le vide…ce qui est interdit et qu’il dit que j’aurais du faire, il y a beaucoup de témoins.)
    Dois-je l’attaquer au tribunal pour être indemniser d’un préjudice pour les 3 dents ? que puis je espérer ?
    Merci de vos conseils.

  • Dany

    Vous travailler en belgique

  • Amina

    Bonjour

    J’ai fait une chute dans la salle de gym le vendredi 11/04/2014,
    j’avais malau bras gauche mais je n’ai consulté le médecin que le 14/04/2014
    le médecin m’a dit que je n’avais pas de fracture,elle m’ prescrit
    une pommade et du doliprane 15 jours après j’avais toujours mal,je suis retourné chez le médecin parceque j’avais toujours mal,le
    médecin radiologue m’a confirmé fracture non ouverte.
    j’ai fais une déclaration à l’assurance vie privée gmf,après consolidation j’ai vu un médecin expert qui m’ reconnu 1 pour cent ipp est ce normal? cette chute a fait agravé mes douleurs cervicale et il me reste des douleur au coude et j’ai moins de force dans le bras mais comme j’ai dit a l’expert que je ne supportais pas certain anti douleurs je me demande si ça n’a pas joué sur sa décision.
    merci d’avance pour votre réponse

  • slim33

    bonjour,
    j’ai fait un accident y’a à peu près deux mois…j’étais sur l’autoroute et je roulais à 120km/h et un moment je cherchais mon bip automatique pour le péage et j’ai perdu le contrôle du véhicule et j’ai fait des tonneaux.
    j’ai eu une fracture d’une épine dorsale et du nez avec une belle cicatrice frontale.
    est-ce j’ai droit à des indemnisation! sachant que c’est un accident de travail avec un véhicule de fonction.
    merci par avance.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, si vous avez souscrit une garantie accident corporel du conducteur avec votre l’assurance du véhicule vous avez certainement droit à des indemnités en fonction des clauses de ce contrat.
      Je vous conseille donc de vous rapprocher de votre assurance automobile.
      Très courtoisement
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

  • kyubi

    Bonjour,
    J’ai eu un accident de travail au début de l’année, c’était mon derniers jour de CDD. Mon pied c’est retrouvé écrasé entre un chariot électrique et bac en plastique.
    J’ai demandé une expertise du chariot, la molette qui permet de le faire avancé était encrassé donc le chariot n’a pas pu s’ arreter.
    mon pied à été cassé fracture par arrachement avec sans doute des séquelles par la suite.
    J’aimerais savoir quels sont mes droits par rapport aux indemnités.
    merci

    • Bonjour,
      S’agissant d’un accident du travail, vous pouvez faire intervenir l’inspection du travail afin de vérifier l’état et la sécurité des installations.
      Dans le cadre d’une faute de l’employeur, vous pourrez engager sa responsabilité pour faute inexcusable devant le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale.
      Cordialement,

  • Raspau

    Es que vous nous accompagner a expertise médicales .

    Cordialement Mme Raspau Corinne

  • Lahache

    Bonjour
    Mon mari a été victime d’un accident corporel chez un ami le 30 mai 2013 . Le medecin expert a déclaré la consolidation lors d’une consultation en Décembre 2014 . La compagnie d’assurance de son ami lui a fait une proposition d’indemnisation à la mi janvier 2015 qu’il a accepté immédiatement dans l’espoir de recevoir son indemnisation sous 45 jours ! Soit fin février maximum. Hors nous sommes le 15 mars et plus de nouvelles!!
    Impossible d’avoir un contact avec la personne en charge du dossier!!
    Comment pouvons nous obliger cette assurance à verser le capital proposé?
    Merci pour votre réponse

  • Bonjour
    le 22 septembre 2013, j’ai eu un accident à mon travail. Mon collègue a allumé la machine alors que j’étais dedans. Je vous passe les détails. Je suis resté 2 mois dans un hopital, puis je suis sorti. J’ai été arrêté totalement durant 1 année, afin que tout revienne dans l’ordre. J’ai repris le travail à mi thérapeutique le 22 septembre 2014, cette date je le suis toujours. J’aurais voulu savoir comment ça se passe pour toucher mes indemnités de préjudice personnel ? Je suis allé voir un avocat qui m’a dit qu’il fallait que j’envois un courrier afin de savoir ou est ce qu’ils en étaient avec mon dossier; mes qu’il était possible qu’ils attende nt de savoir si s’aurais une invalidité. Est ce vrai ?
    Durant mon arrêt de travail, mon employeur m’a appelé pour me dire qu’il avait donné mon numéro à l’assurance et qu’ils allaient m’appeler, j’attend toujours …
    Que dois je faire ? Attendre que je revienne à temps plein ?
    L’accident à eu lieu il y a 1 an et demi, n’est il pas trop tard au moins ?

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, la réponse à vos questions est beaucoup trop complexe pour être exposé ici et ce d’autant plus que je ne suis pas en possession de toutes les informations nécessaire.
      C’est pourquoi je vous invite à me contacter téléphoniquement pour en discuter.
      Très courtoisement
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

  • mimi

    Bonjour

    J’ai été victime d’un accident de voiture le 18 novembre 2014. Une dame m’est rentré dedans en voiture Sur l’autoroute au heure fe pointe .Donc jai eu des pincement aux cervical vertèbre … Le docteur ma prescrit d anti imflammatoire des séance chez le kiné …. depuis le 18 novembre je suis en arrêt de travail jusqu’à ce jour. Le 22 janvier 2015 la sécurité sociale ma convoqué pour voir le médecin et depuis plus aucune nouvel … est ce normal? ??? Que dois je faire? ???

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, comme j’ignore à quelle stade de la procédure d’indemnisation vous en êtes avec votre assurance, je ne peux répondre à vos questions.
      je vous invite à me contacter téléphoniquement pour en discuter.
      Très courtoisement
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

  • christian P

    bonjour je viens de recevoir le courrier de mon avocate, avec loffre dindemnisation finale de lassurance suite a mon accident de la route en 2011,je ne suis vraiment pas content ni satisfait de loffre…ca me parait meme ridicule…! que dois je faire? pouvez vous maider svp…?

    • Monsieur,
      Il nous est délicat de donner un avis sur une offre que votre conseil vous adresse sachant que nous ne disposons pas du dossier.
      Je vous invite à faire le point avec elle afin d’envisager la suite à donner, et contester l’offre si celle-ci vous paraît trop faible.
      Cordialement,

  • Goueslain

    Bonjour . Je vous écrit pour savoir qu’elle démarche je doit faire svp.En janvier 2014 j’ai eu un accident de moto , j’étais passagère d’un ami .Une seconde moto nous a rentrée dedans et j’ai était éjecter sur la route j’ai eu une grosse brûlure à la jambe gauche et des douleurs horrible à la droite car tout le choc à était dans mes jambes je n’arrive plus à me relever ,j’ai était prise en charge par les pompiers. Depuis l’accident j’ai des douleurs importante à ma jambe droite j’ai était plusieurs fois voir mon médecin puis un hosteopate. J’avais déjà fais appel à vous pour des renseignements. Je me suis tourné vers l’assurance du conducteur de la moto sur laquelle jetait et il mon dis qu’il fallait que je voie avec l’assurance de celui qui nous ai rentrer dedans .JE les donc fais il mon demander mes papiers d hôpital du médecin …ça fais déjà depuis début d année et je n’ai aucune nouvelle. Ai-je bien fais? Que doi-je faire svp.cordialement

    • Bonjour,
      Je vous confirme les termes de notre entretien téléphonique de ce jour.
      Je vous invite à relancer cette assurance par écrit tant au niveau de l’agent que du siège corporel. En effet, il faudrait s’assurer que le conducteur de la moto qui vous transportait a bien déclarer qu’il transportait un passager!
      Je reste à votre disposition par téléphone si besoin.
      Cordialement,

  • navarro

    bonjours je suis tomber dans ma monter escalier car ai glisser il avait pas de lumier dans la monter a ce jour platre 45jours comment va ce passer a qui est la faute merci de votre comphension

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, si vous disposez de témoins DIRECT de cet accident et qu’il y avait effectivement un problème dans l’escalier vous pouvez vous retourner contre le propriétaire du bâtiment.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

  • dupont

    bonjour,
    suite a une faute causée par mon dentiste l’expert a conclu a un tx d’IPP de 1% sur 3ans et demi. ma question est: est-il correct de calculer mon taux d’indemnisation en le multipliant par le nombre de mois correspondant à 3 ans et demi?
    merci d’avance.

  • Bonjour,
    Je souhaiterais savoir qu’elle est la procédure dans le cas suivant:
    J’ai fait un court séjour à l’hôpital et subi trois prises de sang
    La dernière a été faite le matin à 7 h avant de partir en fin de matinée
    Seulement, j’ai eu une inquiétude sur la pratique de être prise de sang
    L’infirmier qui pique tous les malades du service infectiologie est entré dans la chambre sans retirer devant moi l’aiguille du Cellophane car elle était deja dans le boîtier. Il m’a piqué dans l’avant bras gauche sans attendre que la veine ait gonflée.
    J’ai eu très mal et lui ai demandé de piquer ailleurs. Il m’a piqué profond en me disant qu’il avait raté la veine puis a piqué le dos de la main droite sans problème..
    Le lendemain ou le surlendemain j’avais des petites plissures sur le bras gauche comme des ramifications.
    Par la suite toute ma peau aux bras et aux mollets est devenue sèche et fripée.
    J’ai envoyé un e-mail une semaine après à la direction de l’hôpital pour leur exprimer mes doutes.
    Malgré leurs propos rassurants, je génère des pathologies cutanées spécifiques au vih et douleurs articulaires, yeux qui piquent, mycoses etc..
    Après un 1 ère sérologie négative faite 20 jours après , il faudra renouveller après 2 et trois mois et finaliser à 6 mois. Il semblerait si cela était avéré au niveau de l’infection que l’infirmier ait commis une erreur grave au niveau professionnel. La justice est-elle compétente afin de sanctionner une faute professionnelle qui pourrait très bien être volontaire. D’autant que lorsqu’il a piqué ensuite le bras droit ses mains tremblaient.
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    LG

  • Esteban

    Bonsoir,
    Mon père a été victime d’un accident de la route à la fin de l’année dernière.
    Alors qu’il circulait à moto, un véhicule a fait demi-tour sur une avenue et l’a percuté de plein fouet.
    Il est en arrêt et va passer à demi-traitement.
    Par chance, il a souscrit à la garantie ITT lors de l’emprunt immobilier qu’il a pris.
    Ma question : du fait de la prise en charge par l’assurance du prêt de sa perte de revenue, va-t-il quand même être indemnisé au titre de sa perte de salaire?
    Merci pour votre réponse.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, si dans le contrat de prêt, il n’a pas prévu d’aviser l’assurance que la perte de revenus sera pris en charge par une autre assurance, votre père peut très bien voir ses échéances de prêt prises en compte et voir sa perte de revenus pris en compte par l’assurance du responsable.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

  • benji

    DVA-6aDwLw

    Bonjour

    J’ai eu un accident de la route le 24 mars 2014. Je rentré du travail en scooter. Une voiture en stationnement à démarrée feux éteins et ma envoyé envoyé en l’air et à pris la fuite . J’ai été transporter par les pompiers à l’hôpital j’ai eu une entorse cervicale, à la cheville gauche, ematome a la hanche ainsi qu’au coude et les ligaments du poignet droit abîmé. Ma reprise definitive à eu lieu le 21 octobre 2014.je suis passer devant un expert qui m’a mis 2,5/7 pour les blessures Mon assurance et le fond de garantie automobile on pris l’affaire en main . Et depuis plus aucune nouvelle. J’aurai voulu savoir combien de temps avant d’être indemniser et combien d’indemnisation je pourrai avoir ? Sur votre simulateur il me sort des somme astronomique et je ne pense pas qu’ils me donneront autant.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, notre simulateur ne peut être utilisé que si vous disposez d’une expertise médicale définitive ( http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/ ) dont le but est de déterminer séquelles. Sans ces conclusions médicales définitives, vous n’obtiendrez que des résultats aléatoires qui ne pourront correspondre à une approche de votre indemnisation définitive.
      Concernant la suite de votre dossier, je ne peux répondre car je ne dispose d’aucune pièces.
      Je vous invite à me contacter téléphoniquement M. DE GIORIGO 06.80.55.19.72. ou au 09.53.31.90.25 si vous souhaitez en débattre.
      Très courtoisement.
      http://dva-experts.com

      • benji

        Bonjour

        En fait sur mes résultats du médecin expert il y a juste ecrit Souffrance enduré : 2,5/7 le reste l’aipp, prejustice esthétique…. Elle n’a rien écrit.

        Cordialement

  • Mounir

    Bonjour
    Il ya aucune procedure encour je n ai lance aucune procedure. Coordialement

  • Nadia

    Bonjour je vais faire une aggravation pouvez vous m’expliquer comment ce déroule l’aggravation? Merci

    • Madame,
      Vous pouvez solliciter la réouverture de votre dossier en aggravation auprès de l’assurance qui a indemnisé vos préjudices à l’époque.
      Pour ce faire, vous devez adresser un certificat médical d’aggravation à cette assurance.
      La prescription est de 10 ans à compter de la consolidation des blessures initiales et/ou du préjudice aggravé.
      Cordialement,

  • RICHARD

    Bonsoir! J’ai eu un petit accident dû à un accrochage lors d’un stationnement il y a 26 ans . A ce moment, il n’y avait aucun dommage corporel (le fameux « cou du lapin »). Or, quelques années plus tard, une clavicule est sortie de son logement (d’après le médecin suite à un grand choc et je ne vois que cet accident lointain)et m’occasionne de grandes douleurs. Je suppose qu’il y a « prescription » (ne riez pas!) . Pourquoi mon assureur ne m’a-t-il pas demandé de voir obligatoirement un médecin même si apparemment, il ne semblait pas y avoir de dommage ? Je vous remercie pour votre réponse.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, je peux répondre à la place de l’assurance qui vous aurez mal conseillé à l’époque.
      Effectivement dans la mesure ou vous n’avez pas déclaré avoir été blessé, il y a prescription.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • sandrine

    bonjour
    mon conjoint a chuté au travail hier, il a eu une fracture du tibia péroné, il est en fauteuil roulant pendant 2 mois. A-t-il droit à des indemnités corporelles? maintien de salaire?
    Etant donné que je travaille à temps plein avec 2 enfants à charge cela nous pénalise tous
    merci

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, en matière d’accident de travail, il n’y a aucune indemnités versées par la sécurité sociale, sauf les INDEMNITES JOURANLIERES et UN CAPITAL OU RENTE en fonction du taux d’invalidité qui pourrait subsister.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • Marion GD

    Bonsoir,

    Ma cousine vient d’avoir un accident de la route, elle se rendait à son travail et un véhicule sur la voie d’en face s’est déporté sur sa voie pour doubler un 3ème véhicule, alors qu’il y a à cet endroit une ligne blanche continue, un virage et une limitation de vitesse à 70. Elle s’en sort avec une grosse frayeur, beaucoup d’hématomes, quelques entorses, mais avec une voiture irréparable (seul véhicule de son foyer) et un accident de travail, mais probablement des séquelles à moyen ou long terme. Le conducteur responsable s’est vu retirer 4 points sur son permis et 90€ d’amende par la gendarmerie qui n’a prit aucune mesure ni entamer aucune enquête dans la mesure où ils considèrent que ce n’est pas un accident grave.
    Quels sont les recours qu’elle peut avoir, sachant que dans un premier temps c’est un accident de travail, mais que si des séquelles arrivent dans quelques semaines l’empêchant de travailler elle aura des arrêts de travail et donc des pertes de salaires? Est ce qu’elle doit porter plainte contre ce chauffard? Merci par avance pour vos conseils. Cordialement

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, compte tenu du nombres de questions et de la complexité de la réponse, je vous invite à demander à votre cousine de m’appeler M. DE GIORGIO 09.53.31.90.25 ou au 06.80.55.19.72 pour discuter de vive voix de sa situation.
      Très courtoisement
      http://dva-experts.com

Laisser un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>