Calculer vos indemnités

Barème d'indemnisation d'un accident de la vie

Accident de la vie ayant entraîné des blessures

Formulaire d'estimation

Mes informations personnelles

Mon entourage (conjoint, enfant parents, ami…) m’a-t-il aidé pour réaliser les actes de tous les jours (habillage, préparation des repas, déplacements…) ?

Mes blessures ont-elles été consolidées par un expert ?

Mon préjudice corporel

Confirmation

Les résultats du simulateur sont purement indicatifs. Ils ont pour but de vous donner des renseignements sur les indemnités que vous pouvez obtenir.
En soumettant vos informations, l’estimation de vos préjudices sera calculée et vous sera immédiatement envoyée par email. Vos données ne seront pas utilisées à des fins commerciales.

Le présent barème d’indemnisation pour un accident de la vie est mis en place par notre cabinet à titre gratuit.

Le calcul d'indemnisation accident de la vie est effectué selon les règles du droit commun français, et selon la nomenclature DINTILHAC appliquée par tous les Tribunaux.

L’évaluation de votre indemnité par le simulateur pourra par exemple vous permettre de contester l’offre d’indemnisation que devra vous présenter l’assurance si elle est insuffisante.

Vous pouvez vous munir du rapport d’expertise médicale de l’assurance ou du Tribunal pour que l’indemnisation calculée par le simulateur soit au plus proche de votre situation.

Le simulateur d’indemnisation d’un accident corporel calcule les indemnités en fonction des taux retenus par le médecin expert.
De ce fait, les barèmes d’indemnisation pour un accident corporel suite à un accident de la vie privée, dépendent des conclusions médicales de consolidation. Toutefois, les résultats donnés par le simulateur restent indicatifs.
Ils ont pour but de vous donner des indications sur les montants des indemnités que vous pouvez obtenir après avoir été victime d’un accident corporel de la vie uniquement. Les barèmes d’indemnisation du simulateur accident de la vie privée sont applicables s’il y a un tiers responsable mais également aucun tiers.
Dans le cas d’un accident de vie privée sans tiers, il faudra avoir souscrit un contrat d’assurance type garantie accident de la vie pour obtenir une indemnisation.

Comment est fait le calcul d'indemnisation accident de la vie ?

L’indemnisation des préjudices corporels consécutive à un accident de la vie est évaluée selon la nomenclature DINTILHAC.
Cette nomenclature établi la liste des différents préjudices corporels indemnisables en droit français.
C’est l’expertise médicale qui déterminera les postes de préjudices à indemniser.
Il faut noter qu’il n’existe pas de barème d’indemnisation officiel des victimes d’accident de la vie.
Aucun texte n’impose de barème indemnitaire pour les victimes d’accident corporel.
Toutefois, les juges, au travers de leurs décisions que l’on nomme jurisprudence, nous permettent d’avoir une évaluation approximative des indemnités pour chaque poste de préjudice.
Certaines Cours d’Appels publient à destination des professionnels uniquement des barèmes d’indemnisation du préjudice corporel.
En tant qu’expert d’assuré spécialisé dans le dommage corporel, nous avons accès à ces barèmes d’indemnisation des accidents corporel de la vie.
Nous mettons régulièrement à jour l’évolution de la jurisprudence et des barèmes d’indemnisation officieux afin de pouvoir évaluer et contester les offres d’indemnisation des assurances de type garantie accident de la vie ou responsabilité civile.
De leur côté les assurances utilisent des barèmes d’indemnisation internes dont les montants sont souvent très inférieurs aux indemnisations allouées par les Tribunaux.
Notre simulateur vous permet de calculer certains préjudices retenus par les médecins experts.

Exemple de calcul d'indemnisation accident corporel

Par exemple, une victime d’un accident de la vie ayant chuté dans les escaliers de son domicile après avoir raté la dernière marche.

  • Les blessures furent une fracture bimalléolaire avec luxation de la cheville droite traitée par ostéosynthèse (chirurgie).
  • Le calcul du préjudice esthétique était de 2,5 sur 7
  • Le calcul du pretium doloris (Souffrances endurées) été de 4,5 sur 7 en raison de l’hospitalisation de près de 4 mois puis de l’utilisation d’un fauteuil roulant pendant encore 3 mois.
  • Le calcul de l’AIPP (Atteinte à l’intégrité physique et psychique) ou DFP (Déficit Fonctionnel Permanent) a été de 16 % pour une importante difficulté à la marche avec douleurs toujours présente à la consolidation.
  • Le préjudice d’agrément a également été retenu pour les activités de randonnées.
  • Une aide familiale de plusieurs heures pendant les 3 mois suivant le retour à domicile a té retenu également.
  • Il n’y avait pas d’incidence professionnelle car la victime était retraitée.

Barème d'indemnisation assurance accident corporel

Il faut pourtant garder à l’esprit que chaque victime a un préjudice corporel qui lui est propre.
Une même blessure peut avoir des conséquences préjudiciables très différentes selon le déroulement de la convalescence, d’éventuelles complications comme l’algoneurodystrophie par exemple.
Aussi, l’absence de barème d’indemnisation légal permet d’adapter les indemnités en fonction de la situation de la victime.
Il convient de préciser qu’en cas d’accident de la vie sans tiers responsable, ce n’est pas forcément le barème d’indemnisation corporelle de droit commun qui va s’appliquer.
Dans ce cas, il faut avoir souscrit une garantie accident de la vie (GAV) pour qu’une indemnisation des préjudices corporels soit possible.
Le cas présenté à titre d’exemple concerné une victime assuré par un contrat type GAV avec indemnisation en droit commun.
D’autres contrats d’assurances GAV proposent des indemnités calculées selon un barème prévu au contrat, ce qui est moins favorable aux victimes.
Il faut également prendre en considération un éventuel seuil incapacité, dite franchise invalidité, en deçà duquel aucune indemnisation n’est versée.
La plupart des contrats GAV prévoient un palier à 5 %, d’autres 10 % ou plus.
Une GAV avec franchise à 1% cache souvent une indemnisation limitée.

Découvrez nos autres simulateurs :

Illustration

Nous contacter

Louis
DE GIORGIO
Mikaël
IKEDJIAN

Louis DE GIORGIO est un ancien inspecteur corporel d’assurance. Il a exercé pendant plus de 20 ans et connaît naturellement toutes les ficelles du métier !

Mikaël IKEDJIAN est titulaire d’une maîtrise de Droit Privé et a œuvré en qualité de juriste spécialisé en droit pénal, au sein d’une association d’aide aux victimes d’infraction pendant plusieurs années. Il était également délégué du Procureur de la République de Grasse pour notamment confronter les auteurs d’accident de circulation à des stages de sensibilisation à la sécurité routière.

Ils interviennent tous les deux pour vous obtenir la meilleure indemnisation de tous les préjudices corporels auxquels vous avez droit compte tenu de la jurisprudence (décisions rendues par les Tribunaux) en matière de réparation corporelle.

L'actu

Barème d’indemnisation accident de la vie
Déposez un commentaire
4 commentaires
Calculez gratuitement
vos indemnités en ligne
Renseignements gratuits
Besoin d’un avis, d’un conseil, d’une aide ?
04 93 24 21 98
4 commentaires
pour Barème d'indemnisation accident de la vie
auteur du commentaire
Baicu Lorraine

Bonjour, le 24 mai 2020 j'ai tombé et j'ai me suis cassé le poignet gauche et je me suis fait opérer de poignet !Aussi j'ai cassé les deux ligaments croisés des genoux gauche!! actuellement je ne suis pas opérée des ligaments genou!!!J'ai une assurance A...accident de la vie!j'ai rencontré le medicin expert et ma fixe un taux des invalidité entre 8 et 12%!L'assurance m'a versé déjà 8000 eu et le rest ils ont dit quand je l'aurai après la consolidation !je veux savoir si l'expert a a jugé correct mon taux de invalidité !!et si il peut rester pareil même si je m'opère pas de ligaments genou!!merci

Louis DE GIORGIO

chère madame, je fais suite à notre entretien téléphonique de ce jour concernant l'accident du 24 mai 2020.
DVA EXPERTS est composée d'experts d'assurés et non de médecin et dès lors je ne peux me prononcer sur les taux d'invalidité prévisibles retenue par le médecin expert nommé par l'assurance.
J'ai noté que vous ne disposez pas du rapport médical suite à l'examen d'octobre dernier.
C'est pourquoi je vous ai invité à vous rapprocher de votre assurance afin d'obtenir ce rapport en application de la loi de mars 2002.
Vous pourrez revenir vers moi dès que vous serez en possession de ce rapport.
Enfin, j'ai noté que le médecin expert de l'assurance doit vous revoir début mars.
Très courtoisement
LOUIS DE GIORGIO
06.80.55.19.72
09.53.31.90.25

auteur du commentaire
RAKOTO RATSARATANY

Bonjour
Je viens juste de voir les informations diffusées sur votre site internet sur le contrat GAV
J'ai eu une paralysie faciale gauche en novembre 2018
Cette maladie m'a contraint de suivre 6 mois de séances de kine avec 5 mois d'arrêt maladie et des consultations et suivi cardiologue
Aujourd'hui, j'ai toujours quelques séquelles sur la joue gauche qui m'handicapent pour manger et pour parler normalement (+ le côté esthétique)
Je viens aussi d'envoyer une simulation sur votre site
Est-il possible d'étudier mon dossier

En vous remerciant
Cordialement

RAKOTO RATSARATANY

Mikaël IKEDJIAN

Bonjour Monsieur,
Je vous confirme les termes de notre entretien téléphonique de ce jour. J'ignore si les conditions contractuelles de votre contrat GAV seront remplies sachant qu'il s'agit visiblement d'un évènement de type maladie et non accidentel.
Je vous invite dans tous les cas à procéder à une déclaration auprès de votre compagnie d'assurance qui vous apportera un retour motivé en cas de refus.
Je reste à votre disposition si nécessaire.
Cordialement,

Renseignements gratuits :