Nul ne souhaite être confronté à un décès surtout s'il s'agit d'un membre de la famille

Indemnisation décès

Nul ne souhaite être confronté à un décès surtout s’il s’agit d’un membre de la famille. Et si ce décès a été causé par un tiers, la douleur est d’autant plus forte que le décès est survenu brutalement. Il n’existe aujourd’hui aucun moyen d’apaiser la douleur morale de l’absence de l’être aimé et personne ne peut comprendre cette douleur si elle n’a pas été vécue, elle peut tout au plus être partagée.

indemnisation décés

Le temps et encore moins une quelconque indemnisation financière n’effaceront jamais la douleur. Et pourtant vient l’heure où l’assureur du responsable (voire votre propre assureur dans le cadre d’un contrat Garantie accident de la vie)  est tenu de présenter aux ayants droits une offre d’indemnisation des différents préjudices d’affection (préjudice moral suite au décès) et économiques.

Estimez cette offre à l’aide de notre simulateur.

Cette offre doit être présentée dans un délai de 8 MOIS.

Malheureusement la loi ne dit pas ce que doit contenir l’offre d’indemnisation et ne donne aucun détail sur les postes de préjudices indemnisables qui sont nombreux et dépendent de la situation de chacun des ayants droits au moment du décès.

Nous n’énumérerons pas ici tous ces postes de préjudices, mais pour citer les plus courants :

 

indemnisation décès
préjudice d'affection

Un deuil ne permet pas d’avoir l’esprit tranquille et serein pour discuter avec l’assureur qui pense à défendre ses propres intérêts financiers

Préjudice moral, comment l’estimer et comment faire le calcul d’un préjudice moral ? C’est une question très récurrente, c’est pourquoi nous mettons à votre disposition un simulateur d’indemnisation pour calculer tout au moins un barème d’indemnisation d’un préjudice moral suite au décès du proche (calcul d’indemnisation suite à un décès lors d’un accident de la route, par exemple).

Comment calculer un préjudice moral ou comment évaluer un préjudice moral ? Pour obtenir une estimation d’un préjudice moral ou d’un préjudice d’affection n’hésitez pas à utiliser notre simulateur d’indemnisation décès qui tient compte des derniers barèmes.
Vous pourrez ainsi obtenir l’évaluation du montant d’indemnisation du préjudice moral de chaque membre de la famille.

Note: Les membres de la famille susceptibles d’obtenir la réparation de leur préjudices moraux sont par exemple : les conjoints, concubins ou pacsés, les enfants et petits enfants du défunt (descendants), les parents ou grands parents (ascendants), les frères et sœurs de la victime.

Pour les autres membres de la famille, il faudra justifier d’un lien affectif particulier avec la victime d’un accident.

Pour les autres postes de préjudices (par exemple les préjudices économiques suite à un décès) d’indemnisation auxquels vous avez droit et dont l’assureur n’évoquera pas ou alors que très superficiellement, nos experts se tiennent à votre gracieuse disposition. N’hésitez pas à les consulter, ils sauront vous conseiller utilement.

Illustration

Nous contacter

Louis
DE GIORGIO
Mikaël
IKEDJIAN

Louis DE GIORGIO est un ancien inspecteur corporel d’assurance. Il a exercé pendant plus de 20 ans et connaît naturellement toutes les ficelles du métier !

Mikaël IKEDJIAN est titulaire d’une maîtrise de Droit Privé et a œuvré en qualité de juriste spécialisé en droit pénal, au sein d’une association d’aide aux victimes d’infraction pendant plusieurs années. Il était également délégué du Procureur de la République de Grasse pour notamment confronter les auteurs d’accident de circulation à des stages de sensibilisation à la sécurité routière.

Ils interviennent tous les deux pour vous obtenir la meilleure indemnisation de tous les préjudices corporels auxquels vous avez droit compte tenu de la jurisprudence (décisions rendues par les Tribunaux) en matière de réparation corporelle.

L'actu

Indemnisation décès
Déposez un commentaire
596 commentaires
Calculez gratuitement
vos indemnités en ligne
Renseignements gratuits
Besoin d’un avis, d’un conseil, d’une aide ?
596 commentaires
pour Indemnisation décès
auteur du commentaire
Florent Willemain

Bonjour. Mon papa est entré le 25 mars 2020 pour un œdème pulmonaire. Le 26 intubé et le 4 avril décédé..... Les soignants lui ont prescrit beaucoup d'antibio malgré ça maladie rénale.... Et son œdème n'a pas été soigné..... Je précise qu'un test covid à été effectué et revenu le 31 mars négatif.... Le mal était fait..... Je me suis battu pour récupérer son dossier médical, saisie de la CADA et multiple appel téléphonique.... Le service juridique de l'hôpital vient de changer de discours et m'envoyer enfin les dernières pièces manquantes. J'ai des certitudes, c'est que des fautes/manquements ont eu lieux et je désire connaître la vérité. Quelles sont les démarches pour une expertise du dossier médicale svp ?

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, vous pouvez saisir la CCI- ONIAM https://www.oniam.fr/indemnisation-accidents-medicaux/partenaires - pour essayer d'obtenir une expertise médicale dite "sur pièces". Cette saisie de la CCI-ONIAM est gratuite tout comme l'expertise si le dossier est accepté.
Vous pouvez également saisir un avocat qui jugera de la suite : soit effectivement saisir la CCI-ONIAM, soit saisir le tribunal de grande instance pour déposer un référé expertise.
Très courtoisement
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72

auteur du commentaire
DIGNITO

Bonjour,
Nous étions victimes d'un accident de la route le 30 07 2019 dans lequel mon épouse a perdu la vie.
les premiers éléments de la gendarmerie concluent le conducteur adverse responsable d'un homicide involontaire et conduite sous l'emprise de la drogue.

Par rapport à la loi l'assureur partie adverse doit faire une proposition indemnisation corporel dans 8mois
Aujourd'hui j'ai abandonné mon travail pour occuper des enfants que nous avons eu. 6 enfants: dont 5 mineurs de 2, 4, 6, 9, 14 ans et 1 adulte de 19 ans mais qui continue ses études à la fac.

sur la liste de préjudices corporels j'aimerai en savoir un peu plus et sur quelques fourchettes dois je ou pas accepter la proposition de l'assurance pari adverse.

Moi et mon épouse nous sommes tous les deux cadres dans nos société respectives.

Vous remerciant d'avance de votre retour.

Cordialement


Aujourd’hui je suis en chômage j'ai arrêté de travail en demandant une rupture conventionnel le temps de trouver un réel équilibre et trouver un travail adapter à ma nouvelle situation.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, permettez moi avant tout de vous présenter toutes mes condoléances.
Compte tenu de la complexité des indemnisations en cas de décès et avec des enfants mineurs, il ne m'est pas possible de vous expliquer une procédure par mail.
C'est pourquoi je vous invite à me contacter (M DE GIORGIO 06.80.55.19.72 ou au 09.53.31.90.25) je répondrai gracieusement à vous questions.
Très courtoisement
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
Veroux

Bonjour,nous avons perdue notre mère,le 13 mai 2008 ,elle travaillait dans un hôpital et en quittant son service elle est tomber dans l escalier, et c est casser la jambe, donc accident de trajet,l hôpital l à opérer en fin d après midi et tout c est bien passer,,le lendemain matin Entre 6:00 et 7:00 elle a fait un arrêt cardiaque à 59 ans alors qu elle n Était pas cardiaque Et après 20 mn de massage ils ont réussie à la ramener et l on transférer en réa ou elle est décédée 3 jours plus tard,que pouvons-nous faire A ce jours?car rien ne nous a été proposer et aucune explication ne nous a été apporter à l époque nous avions récupérer son dossier médical peu après son décès,merci par avance de vos informations.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, avant tout je tiens à vous préciser que l'ARTICLE 2226 ALINEA 1 du code civil prévoit :
L'action en responsabilité née à raison d'un événement ayant entraîné un dommage corporel, engagée par la victime directe ou indirecte des préjudices qui en résultent, se prescrit par dix ans à compter de la date de la consolidation du dommage initial ou aggravé.

Par ailleurs, si vous entendez poursuivre votre action il conviendrait de faire étudier le dossier médical par un médecin expert diplômé de la réparation du préjudice corporel afin de déterminer quelles sont les causes et les circonstances exactes du décès de votre mère.
Cet avis permettra de fixer éventuellement les responsabilités.
En me communiquant votre ville de résidence, je vous adresserai les coordonnées d'un médecin expert de recours proche de chez vous.

Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
06.80.55.19.72
09.53.31.90.25
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
AnneSophie

Bonjour, ma maman ayant une gav a été assassinée par mon père en janvier 2019 et l'assassin s'est suicidé.
est ce que cela rentre dans le champs des gav et si oui sous combien de temps l'assureur doit nous indemniser nou sommes 3 enfants.
Et payons les factures de leur bien, des obsèques...
le sinistre est ouvert mais il veulent l'accès au dossier d'enquête pour connaître les circonstances du décès de notre maman.
merci de votre réponse cordialement.
AnneSophie

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, l'agression (infraction) peut être indemnisée à la condition que dans les conditions générales du contrat GARANTIE ACCIDENT DE LA VIE se soit stipulé clairement.
L'assureur cherche à savoir si votre maman victime du meurtre a participé d'une manière ou d'une autre à ce que votre père commette l'irréparable.
Dans l'affirmative, l'assureur essaiera de réduire l'indemnisation voire la refuser.
Concernant l'indemnisation le délai est indiqué dans les condtions générales dudit contrat d'assurances Garantie Accident de la vie.
Si ce délai n'est pas respecté, il n'y a que devant un tribunal que vous pourrez obtenir une indemnité compensatrice pour retard d'indemnisation.
Très cordialement.
LOUIS DE GIORGIO
06.80.55.19.72
09.53.31.90.25

auteur du commentaire
Majo

Ma mère résidait en Epahd dans un service unité de vie protégée. Elle a fait une chute dans un escalier en ouvrant une porte qui aurait dû être fermée en permanence. Cette porte n’a pas été refermée suite à un exercice incendié négligence du personnel technique. Cette chute a entraîné son décès. Face à cette faute lourde je vais porter plainte , dois-je prendre un avocat et quel montant de dommages-intérêts dois-je demander ?

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, vous pouvez effectivement prendre conseil auprès d'un avocat pour étudier la possibilité d'engager une procédure contre l'EPAHD si vous estimez qu'une faute a été commise dans le regrettable décès de votre mère.
Cet avocat vous précisera si une plainte apportera une plus value à ses démarches ou non.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72

auteur du commentaire
cirino

Bonjour j ai perdu mon père en 2004 et ma mère s est battue 4 ans pour que cela passe en accident de travail et a enfin obtenue gain de cause.Nous sommes 3 enfants j aurai voulu savoir si nous aurions du hériter de mon père car nous n avons rien eu.
merci
cordialement

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, DVA EXPERTS est spécialisée exclusivement dans la défense des victimes d'accidents pour leur obtenir les meilleures indemnisations face aux assurances.
Je ne peux donc vous répondre concernant votre question relatif au droit de la famille.
Vous pouvez éventuellement consulter un notaire.
Très cordialement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25 ou au 06.80.55.19.72

auteur du commentaire
Laurence

Bonsoir j ai perdu mon fiancé 2005 alors que j’étais enceinte depuis je suis toujours malade et j’aimerais savoir si j’ai toujours dois à une compensation (accident de la route)merci

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, comme j'ignore tout de cet accident et des suites données par les assurances, je ne peux répondre à votre question.
Je vous invite à me contacter par téléphone (M. DE GIORGIO 09.53.31.90.25 ou au 06.80.55.19.72) pour en discuter de vive voix.
Très cordialement

auteur du commentaire
Mira

Bonjour, alors je vien de perdre mon pere dans un accident de la route on la percuter alors q'il etait a velo, il est rester plus d'un mois a l'hopital et y est deceder, combient deverait je reclamer d'indemniter pour ma mere et nous ces enfant, en sachant que celait fait deux mois et que personne ne nous a contacter merci..

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, Permettez moi avant tout de vous présenter toutes mes condoléances pour la perte de votre père.
je vous invite à me contacter téléphoniquement pour discuter de vive voix de votre situation.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
06.80.55.19.72
09.53.31.90.25

auteur du commentaire
hirondelle

Bonjour, j’ai perdue mon fils dans un incendie en 2010 depuis ma vie est un enfer, j’ai une personne que je ne connais pas et qui m’a interpellé en me disant qu’elle était contente que j’ai perdue mon fils et qu’elle souhaitais la même chose pour mon autre petit garçon et je suis allée voir les gendarmes et ils ne voulaient pas prendre m’a plainte et m’ont dit que ce n’était que des mots ! A force ils ont fini par prendre m’a plainte mais depuis je ne me sent pas du tout bien. Pouvez vous m’aider car je sent incomprise et chaque jour ça ne va pas du tou ! Merci d’avance de me lire. Cordialement Mme T S.

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
Tout d'abord je ne peux que vous adresser toutes nos condoléances les plus sincères. Je comprends tout à fait votre désarroi compte-tenu de la situation que vous vivez. Malheureusement, notre cabinet est composé de juristes experts d'assurés spécialisés exclusivement dans l'évaluation du dommage corporel.
Je ne pourrai donc vous aider puisque vos demandes dépassent notre champ de compétences. Je vous invite à solliciter le soutien d'une association d'aide aux victimes dans votre département (voir auprès du Tribunal de votre ville pour les coordonnées).
Cordialement,

auteur du commentaire
AGNES CHOISELAT

Bonjour, mon fils est décédé dans l'incendie de notre maison, à ce jour l'assurance me dit que je n'ai droit à rien, sauf l'immobilier et le mobilier, mais il était considéré comme "assuré" au même titre que moi-même, pouvez-vous m'indiquer ce qu'il est possible de faire en ce qui concerne le corporel comme mentionné dans les conditions générales, alors qu"il était assuré si il se blessait ou autre dans la maison ?? Est-ce que je dois prendre un avocat ?Je vous remercie de votre retour. T.C. Agnès C.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, Avant tout permettez moi de vous présenter toutes mes condoléances pour la perte cruelle de votre enfant.
Il est rare que les contrats multirisques habitation garantissent les dommages corporels subis par l'assuré (est definit comme assuré, le souscripteur du contrat, son conjoint, ses enfants et/ou toute personne habitant habituellement sous le toit de l'assuré).
Il arrive parfois qu'une garantie individuelle accident soit souscrite avec ce contrat.
Vous écrivez que votre fils "était couvert s'il se blessait ou outre dans la maison" : je vous invite à lire attentivement cette garantie et si vous estimez qu'il y a bien une indemnisation pour le préjudice d'affection (ou appelé au préjudice moral) insistez auprès de votre assurance et le cas échéant rien ne vous interdit de solliciter le concours d'un avocat.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
le cam

bonjour
lors du déces de mon époux en janvier 2016,l'assurance a refusé de payer,car mon époux n'avait pas déclaré souffrir de diabete.Hors ,il est décédé apres une chute dans les escaliers . Est ce normal ? Si non , est il trop tard pour des réclamation ?
Merci pour la réponse que vous allez me faire

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, votre question demande de recherches de jugements de tribunaux ayant jugé des cas similaires.
C'est pourquoi je vous invite à me contacter téléphoniquement pour en discuter de vive voix (M. DE GIORGIO 09.53.31.90.25 ou au 06.80.55.19.72).
Très courtoisement
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
Benali

Bonjour, mon père est décédé d'un cancer au poumon en juillet dernier, son cancer est dû à un inhalement de produits toxiques qu'on utilise pour ravaler les façades de bâtiment, pendant 40 ans
,(conclusion faite par un médecin expert au Chu de Montpellier après avoir étudié les fiches de sécurité consernant ces produits , il n'a jamais fumé de sa vie). Je suis désespé,que dois je faire ? Sachant que l'entreprise ou il travaillait ne fournissent que des protections inappropriées , dois je porter plainte,dois je porter plainte contre l'usine qui vend ces produits ? Es que l'assurance de mon père dois t elle réagir?? Merci,dans l'attente d'une réponse de votre part.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, la situation est beaucoup top complexe pour être évoqué ici et les enjeux sont très importants.
Je ne pense pas qu'une solution amiable aboutisse et c'est pourquoi je vous invite vivement à contacter un avocat proche de chez vous.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72
http://www.dva-exeprts.com

Renseignements gratuits :