DVA EXPERTS défend les victimes face aux assurances

Le cabinet

DVA EXPERTS est spécialisée exclusivement dans la défense des victimes d’accident corporel pour leur obtenir les meilleures indemnisations. DVA EXPERTS est totalement indépendante et ne rend des comptes qu’à ses clients, victimes de dommage corporel.

L’expérience des deux experts Messieurs DE GIORGIO et IKEDJIAN assure aux victimes une écoute et un professionnalisme permettant de définir les aides qui leurs sont nécessaires et indispensables dans le parcours du droit à une indemnisation.

De plus DVA EXPERTS s’est entourée des meilleurs médecins-experts de recours sur toute la France et Outre-Mer, également indépendant et ne collaborant pas avec les assurances afin d’obtenir un rapport d’expertise médical qui soit favorable. Grâce à nos divers abonnements spécialisés en matière de réparation du dommage corporel, nous assurons régulièrement des veilles juridiques.

Nous sommes donc toujours à la pointe des dernières évolutions du droit relatif aux indemnisations allouées par les différents Tribunaux de France, ce qui nous permet de négocier effectivement les meilleures indemnisations face aux assurances. Notre intervention dans l’aide aux victimes est un combat quotidien qui n’a de cesse que lorsque nous avons obtenu le montant de la réparation nécessaire pour vous permettre de reprendre une qualité de vie satisfaisante.

Vous vous sentirez déjà mieux en confiant la défense de vos intérêts à DVA EXPERTS !

Bon à savoir :

Nous ne sollicitons pas d’avance sur honoraires ni de frais de dossiers, mais uniquement des honoraires lors de l’obtention d’une indemnité pour la victime.

Notre rémunération est précisée avant la prise en charge du dossier.

Le siège social du cabinet est situé dans les Alpes-Maritimes (06) et notre bureau secondaire est dans le Var (83).
DVA Experts intervient cependant dans toute la France ainsi qu'en Outre-Mer sans aucun coût supplémentaire bien entendu. Depuis de nombreuses années, le cabinet a pu défendre des victimes d'accident sur tout le territoire.

Peu importe votre ville de résidence, n'hésitez donc pas à contacter l'un de nos deux experts en dommage corporel afin d'avoir un avis sur votre situation.

mikaël IKEDJIAN

Mikaël IKEDJIAN

est titulaire d’une maîtrise de Droit Privé et a œuvré en qualité de juriste spécialisé en droit pénal, au sein d’une association d’aide aux victimes d’infraction pendant plusieurs années. Il était également délégué du Procureur de la République de Grasse pour notamment confronter les auteurs d’accident de circulation à des stages de sensibilisation à la sécurité routière, pour des Rappels à la Loi ou des classements sous conditions.

Ils interviennent tous les deux pour vous obtenir la meilleure indemnisation de tous les préjudices corporels auxquels vous avez droit compte tenu de la jurisprudence (décisions rendues par les Tribunaux) en matière de réparation corporelle.

 

louis de giorgio

Louis DE GIORGIO

est un ancien inspecteur corporel d’assurance. L'inspecteur corporel d'une compagnie d'assurance, appelé également inspecteur régleur a pour vocation de gérer les dossiers de victimes gravement blessées pouvant garder de lourds handicap.
Il a exercé pendant plus de 20 ans au sein d'une grande compagnie d'assurance et connaît naturellement toutes les ficelles du métier !

Bien que le cabinet DVA Experts soit fortement sollicité par de nombreuses victimes d'accident corporels de toutes natures, tant Monsieur IKEDJIAN que Monsieur DE GIORGIO ont toujours souhaité répondre gratuitement aux demandes et interrogations des blessés vu leur désarroi et le silence des assurances.
Aussi, les experts consacrent une grande partie de leur temps à renseigner gracieusement les victimes d'accident de la route, d'erreur médicale, d'accident de la vie, etc. sur leurs droits en leur prodiguant des informations sur les procédures d'indemnisation.

Dès lors, le cabinet se réserve la possibilité de ne pas répondre à certaines sollicitations de victimes, lorsque celles-ci s'avèrent trop nombreuses par exemple, ou lorsqu'un avocat intervient déjà à leurs côtés afin d'éviter toute interférence avec les actions menées par le conseil de la victime ou de sa famille.

Interview de Monsieur DE GIORGIO Louis de DVA Experts en qualité d'expert de victime d'accident corporel, par un journaliste BFMTV afin de recueillir des informations sur les responsabilités dans le cadre de l'accident de ski dont a été victime Michale SCHUMACHER le 29 décembre 2013.

Nous intervenons en faveur des victimes.

Nos domaines d'expertise

Le cabinet
Déposez un commentaire
905 commentaires
Calculez gratuitement
vos indemnités en ligne
Renseignements gratuits
Besoin d’un avis, d’un conseil, d’une aide ?
905 commentaires
pour Le cabinet
auteur du commentaire
sylvain leger

Bonjour,

J’ai été victime d’un accident de la voie publique non responsable ( refus de priorité) , avec un tiers identifié, en novembre 2019, en voiture avec une déclaration en accident de trajet car j'étais en formation.
déclenchement des airbags et dés incarcération avec voiture à la fourrière rachetée par mon assurance
Sur le coup aucune séquelle hormis douleur lombaire et au fil de la journée douleur niveau du sciatique me conduisant le lendemain a arrêté ma formation ( rappa-triment par mon assurance chez moi)
J'ai consulté mon médecin à la demande de ma commune qui a établit un certificat médical avec arrêt 1 jour avec soins
En décembre 2019 le médecin confirme une sciatalgie qui s'est progressivement intensifiée avec prescription de médicament traitement antalgique anti inflammatoire et prolongation des soins
en décembre un scanner est réalisé mettant en avant une tendance à une sténose canalaire avec une profusion discale et arthrose articulaire postérieur et saillie discale médiane
En janvier 2020 mon médecin me prolonge notamment persistance sciatique avec déficit sensitif en attente infiltration + EMG
L EMG réalisé fin janvier note que le patient a décompensé un canal lombaire étroit avec profusion discale également petite hernie discale avec des ralentissement proximal L5 bilataréal prédominant à un moindre degrés S1 et une souffrance neurogéne en L5 gauche
Le médecin prolonge les soins et note Sciatique gauche avec déficit sensitif , L'EMG confirme une atteinte proximale de L5 , IRM en attente et la Kiné à débutée avec infiltration prévue en avril 2020
Avril IRM est effectuée
Le rhumatologue note en juin 2020 qu'il s'agit d'une douleurs typiquement mécaniques non impulsives avec dysesthésies plantaires et troubles sphinctériens anaux et urinaires avec déficit fonctionnel et forte suspicion du syndrome de la tête de cheval et demande une consultation en urgence le lendemain auprès du neurochirurgien
Le neurochirurgien que compte tenu de la gene importante et absence d'amélioration par traitement médical et la présence de troubles sphinctériens il programme une opération fin Août 2020
En juillet , j'ai réalisé une expertise médicale seule à la demande de mon assurance que même s'il existait incontestablement un état antérieur , celui ci était asymptomatique et a pu être décompensé par la survenue d'une hernie discale purement traumatique contemporaine du traumatisme . Il est donc raisonnable d'accepter que les troubles actuels soient prise en charge , ainsi que leur prise en charge chirurgicale prévue fin Aout avec 2 jours hospitalisation.
j'ai évoqué aussi que cette situation m'a conduit depuis 9 mois de ne plus pouvoir conduire, porter mes enfants de 4 et 6 ans, de me mettre en congés avant mon opération pour ne pas avoir trop impact sur mon évolution professionnel ( 25 jours ) , je ne peux plus entretenir les extérieurs de ma maison et j'ai du arrêter d’entraîner les jeunes et m’entraîner ma passion du sport ( ancien athlète de haut niveau) car je ne puis conduire et fortes douleurs lombaires et déficit moteur
J'ai réalisé 18 séances de kiné sans évolution
Une expertise finale sera programmée en février 2021 pour définir le préjudice et sans doute indemnités
Mon assurance m'a octroyer 1000 € d'avance
Expert ne m'a pas transmis les éléments me permettant de réaliser une simulation sur votre simulateur
L’analyse des critères Muller et Cordonnier sont :

Vraisemblance du diagnostic: celle ci est réelle dans la mesure ou l'automatisme a été très violent et que le patient s'est plaint quasiment immédiatement de ses troubles alors qu'il déclarait ne pas en souffrir au préalable

Nature de affection : il n y a pas de doute majeur sur la réalité des trouble puisqu'il y a des signes objectifs de souffrances radiculaire à EMG

Intégrité préalable : la sténose canalaire est le fait d'une arthrose articulaire postérieur qui préxistait incontestablement avant le traumatisme, mais également d'une saillie discale médiane de type herniaire, qui elle a pu tout a fait être provoquées par le traumatisme

Concordance de siege: la violence du choc laisse a penser une atteinte au niveau du rachis lombaire dans un choc d'une telle violence est possible

Delais apparition: il y a une condition de temps qui est cohérente avec apparition des douleur très rapidement après le traumatisme dans les 24 à 48 h

Continuité évolutive : celle ci existe

réalité, nature , intensité du traumatisme : celle ci sont également présente

J’aurais aimé savoir avec votre expérience et les indicateurs transmis si indemnisation devrait être supérieur à 5000 € ou 10 000 € voir plus ? et si je sois être accompagner d'un médecin recourt lors de expertise finale par crainte que tous les préjudices ne soient pas oubliés ?

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour, DVA EXPERTS est composée de juristes et non de médecins.
je ne peux en aucun cas vous communiquer une fourchette d'indemnisation tant que les séquelles définitives n'ont pas été chiffrées par voie d'expertise médicale qui devrait avoir lieu selon vous en février 2021.
Concernant cette dernière, nous préconisons toujours aux victimes d'être assisté d'un médecin expert de recours.
En m'indiquant votre ville de résidence, je vous communiquerai les coordonnées d'un médecin experts de recours proche de chez vous.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
LAGENTE

Je subis actuellement un grave préjudice de la part des dentistes H à C :
il m'a été fait en mai 2019 une extraction de dent, fait par E H, puis le nécessaire pour mettre un implant qui s'est infesté alors que j'étais à l'étranger. Quand je suis revenue en France, le Dr E H n'a pas voulu me poser l'implant - son frère a alors exigé que je passe un examen (montant 150,- Euros) non remboursé par la sécurité sociale. J'ai demandé le motif de cette dépense excéssive pour moi : sa réponse : "Je dois rentabiliser mon appareil". Cet examen a donc été fait (payé) une première fois pas son assistante qui ne savait pas s'en servir. J'ai donc eu un autre rendez-vous pour refaire cet examen. Je me suis présentée puisque j'avais un rendez-vous de sa part : il ne m'a pas reçu puisque c'était le début de la crise, mais j'ai voulu lui montrer les gouttières qu'il m'avait fait : donc l'une était cassée : il n'a rien voulu voir, ni savoir.
je passe des mails à répétition pour avoir le compte-rendu de cet examen payé : IMPOSSIBLE DE L'OBTENIR.
comme j'avais mal à l'oreille, je suis allée voir un ORL et lui ai raconté mes problèmes avec les Drs H : Il a été outré de savoir ces agissements commerciaux et que je ne puisse pas obtenir le compte-rendu de l'examen IMPOSE. Le médecin ORL m'a fait passé : un examen panoramique et un IRM dentaire : dont passés à l'Hôpital de Chartres.

J'ai obtenu de la part du Dr E H un rendez-vous le 3 octobre 20 pour la pose de l'implant.

Merci de me préciser ce que je dois faire pour obtenir le compte-rendu de l'examen.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, vous pouvez adresser une lettre recommandée à votre dentiste en demandant que vous soit fourni l'ensemble de votre dossier médical en application de la LOI n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
Mrvlt

Bonjour,
J'ai été victime d'un accident de la route non responsable, avec un tiers identifié, le 25 juillet 2020, à moto. J'ai subi une fracture du tibia droit, qui a dû être opérée par la pose d'un clou centro-médullaire. J'ai actuellement 10 jours d'ITT (sauf complication) et 5 semaines d'arrêt de travail. La durée de mon hospitalisation a été de 2 jours. J'ai 15 séances de rééducation actuellement.

Dans 2 ans je vais devoir me faire réopérer pour retirer ce clou.

J'ai porté plainte contre le tiers.

J'aurais aimé savoir si dans mon cas, j'ai droit à une indemnisation ? si oui, quelle sont les démarches ? Et comment calculé l'indemnisation, grossièrement, sans l'avis d'un expert ?

Merci d'avance

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, si effectivement vous n'entes pas responsable de l'accident, vous devez être indemnisé de tous les préjudices (https://www.dva-experts.com/postes-de-prejudices/ ) que vous avez subis et subirez et qui ne pourront être déterminés que par voie d'expertise médicale (https://www.dva-experts.com/expertise-medicale/)
l'indemnisation qui n'est pas possible aujourd'hui de quantifier dépendra de cette expertise médicale.
DVA EXPERTS étant spécialisée dans la défense des victimes d'accident de la route notamment, je vous propose de me contacter téléphoniquement (M. DE GIORGIO 09.53.31.90.25 ou au 06.80.55.19.72) pour discuter gracieusement de votre situation.
Très courtoisement.

auteur du commentaire
Sidaoui

Mr De Giorgio s'est occupé de mon dossier, il a été d'un professionnalisme et d'une gentillesse incroyable, je recommande vivement et vous remercie encore de votre réactivité.
Cordialement Mme Sidaoui

auteur du commentaire
Kiki

Bonjour, étant actuellement en accident de travail j aurai voulu s avoir si l assurance du camion de mon employeur que je conduis prenait en charge cette accident? Je suis tombé en faisant le tour de mon camion. Je me suis fracturé le coude et le poignet. Merci

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
J"ignore ce que couvre le contrat d'assurance de votre employeur. Si vos blessures sont imputables à un choc avec le véhicule vous pouvez tenter d'obtenir une indemnisation de l'assurance de ce véhicule par le biais de la Loi Badinter.
Dans le cas contraire, si aucune faute n'est susceptible d'être reprochée à voter employeur je n'aurai pas de solution à vous proposer.
Cordialement,

auteur du commentaire
Lflric

Bonjour, ayant perdu mon père en juin 2001, j’aurais dû percevoir un héritage qui n’a pas été totalement protéger car ma mère a pu se servir dessus, mais je ne connais ni la raison pour laquelle elle s’en est servie, et je n’ai aucuns descriptifs des comptes car je n’y ai pas accès, existe-t-il une solution pour récupérer cet argent sans aller contre ma mère ?

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
Votre demande ne concerne pas l'indemnisation du préjudice corporel mais une succession. Il s'agit de la compétence exclusive des notaires et/ou d'un avocat spécialisé. Je vous invite donc à contacter une de ces deux corporation.
Cordialement,

auteur du commentaire
ulbrich

je suis victime d'un accident de circulation en octobre 2016 et j'ai eu fracture de deux os du pied gauche, j'étais temporel dans une boutique vente d'eau et après cette accident je n'exerce plus l'entreprise a pris en charge toute les dépenses avant l'assurance. je viens de recevoir l'offre d'indemnisation de 963280 fcfa que je trouve peut que faut-il faire ?
ils ont fait leur calcul selon le code cima.

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, comme j'ignore les conditions d'interventions de cette assurance et le détail de la somme qui vous propose cette assurance, je ne peux répondre à votre question.
je vous invite à me contacter téléphoniquement pour en discuter de vive voix.
très cordialement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72

auteur du commentaire
picardat

Bonjour,

J'avais 38 ans au moment des faits

Je suis tombé le 07/10/2019 sur un chemin a la campagne, direction hôpital , opération en urgence fracture malléoles interne et externe ( plaque et vis) rapatriement 2 jours après depuis suivis chez moi a Paris , 6 semaines immobilise, 35 H de réeductions, EMG, scanner prochainement car je boite toujours cheville très enflée cicatrice violette bref j'en ai marre j'ai eu un premier rapport médico légal mais je ne voit pas de taux il doit me revoir cette été
j'ai une assurance avec pacifica ou le taux est a partir de 5%. Aurais je le droit a une indemnisation je suis actuellement au pole emploi très difficile pour moi de prendre les transports et le geste de courir est pour moi impossible
merci
Céline

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
Je présume que vous vouliez dire que voter accident date du 7 octobre 2018. Vous serez indemnisée des préjudices corporels prévus au contrat si l'expert retient un Déficit Fonctionnel Permanent (AIPP) d'au moins 5 %).
Dès lors, je ne peux vous dire si vous serez indemnisée des vos préjudices corporels puisque j'ignore si ce taux sera atteint...
Sachez qu'à cette expertise, il est possible voire conseillé de vous faire assistée d'un médecin expert de recours indépendant des assurances afin de défendre votre dossier face au médecin expert de l'assurance PACIFICA...
Je reste à votre disposition par téléphone au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92 si vous avez des questions.
Cordialement,
<a href="mailto:ikedjian@dva-experts.com" rel="nofollow">ikedjian@dva-experts.com</a>

auteur du commentaire
Dj abou

Bonjour je veut conaitre mon situation combein je dois accident travail devant parking usine je eu accident votuire le 26/01/2018 fracture ouverte tibia et fracture péroné clou et 4 vis je passerai dans 1 mois expertise tout jour arret travail

Louis De Giorgio - DVA-Experts

Bonjour Pour évaluer une indemnité il est indispensable qu’au préalable une expertise médicale ait été réalisée https://www.dva-experts.com/expertise-medicale/ pour déterminer les postes de préjudices https://www.dva-experts.com/postes-de-prejudices/ indemnisable.
Aussi, en l’état je ne peux répondre à votre question.
Très courtoisement.
Louis DE GIORGIO
06.80.55.19.72
09.53.31.90.25
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
patrac emile

bonjours cher hu un accident cher moi je suis tombee de mon echelle et je me suis fraturet le poigne cher passer devant expert il ma reconue a 7 pour cent indicape et mon assurance elle ma envoier une lettre pour meut dire que heu il donne quelle que chose que apartire de 10 pour cent ses pour savoir si ses normal merci

Louis De Giorgio - DVA-Experts

bonjour, je pense que vous disposez d'un contrat GAV (garanti accident de la vie) et en règle général ces contrats prévoient un seuil d'intervention, c'est à dire un minimum d'invalidité pour que l'assurance puisse verser une indemnisation.
Dans votre cas, ce seuil serait de 10% alors que l'expert qui vous a examiné pour le compte de l'assurance a déterminé un taux d'invalidité de 7% soit inférieur au seuil d'intervention.
Effectivement, l'assureur conformément à votre contrat ne peut vous verser d'indemnités.
Vous pouvez toutefois consulter un médecin expert de recours afin qu'il vous examine et dise si oui ou non le taux d'invalidité de 7% est correct ou s'il peut être supérieur à 10%.
Très courtoisement.
LOUIS DE GIORGIO
09.53.31.90.25
06.80.55.19.72
https://www.dva-experts.com

auteur du commentaire
dupuis

J'ai beaucoup apprécié le professionnalisme et la réactivité de mon interlocuteur Mr IKEDJIAN qui m'a éclairée pour m'aider à entreprendre et comprendre une démarche toute nouvelle pour moi (qui est première et dernière j'espère)
IL a toujours répondu rapidement et clairement à mes questions , et c'est moins angoissée que j'ai "suivi le parcours "
Osez les contacter.....!
Marie

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
Je vous remercie pour votre avis positif!
Excellente continuation à vous,
Bien cordialement,

auteur du commentaire
Kodia Yannou

Bonjour le 13 janvier jetais avec mon collègue on voiture coté passager et on a fais un accident résulta jais eu deux fracture des cervical. jais reçue une opération qui a durer 3h ensuite une semaine plus tard après l’opération suis sortie de l'hôpital il mon mis des vises et 2 moi d’arrêt maladie . l'assurance de mon collègue ma contacter et mon dis que javais droit a une indemnisation dans 5 moi j'aurais un rdv avec leur médecin spécialise pour savoir combien il vont me verser. a votre avis combien vont il me verser a peux prés car on ma dis que y'avais des assurances qui escroquer mercie de votre attention

Mikael Ikedjian - DVA-Experts

Bonjour,
Sans avoir été soumis à une expertise médicale, il n’est pas possible de faire une évaluation, même approximative, de l’indemnisation à laquelle vous pouvez bénéficier.
Cet examen sera mis en place par l’assurance du véhicule.
A cette expertise, vous pourrez vous faire assister d’un médecin de victime afin de défendre votre dossier et obtenir des conclusions médicales prenant en compte vos préjudices.
En ce qui concerne notre prise en charge, nous pouvons défendre vos intérêts si vous le souhaitez.
Je vous invite à me contacter téléphoniquement (04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92) si vous souhaitez en discuter.
Cordialement,

Renseignements gratuits :