Accident de la vie privée

Victime d’un accident de la vie privée ?

Les accidents [lexique] de la vie quotidienne sont nombreux :

  • Accidents domestiques,
  • Accidents de bricolages,
  • Morsures de chiens
  • Chute,
  • Brûlure,
  • Fracture résultant d’une activité sportive ou de loisirs : à pied, en bicyclette, en roller, en ski, en skateboard, etc…
  • etc…

Indemnisation accidents privés

Ces accidents [lexique] inévitables peuvent avoir des conséquences graves tant sur le plan physique que financier : ils peuvent être pris en charge par les assurances.

L’accident [lexique] peut avoir été occasionné soit par l’intervention d’un tiers, soit seul…

J'estime qu'un tiers est responsable dans l'accident.
Aucun tiers n’est en cause dans l’accident dont j'ai été victime.

Mots et expressions relatifs à la défense des victimes:

  • accident domestique assurance
  • louis de giorgio
  • accident vie privée
  • accident vie privée indemnisation
  • yhs-fh_lsonsw
  • accidents de la vie privée
  • indemnite accident de la vie
  • assurance pacifica tibia perone
  • indemnisation accident domestique
  • accidents domestiques

933 comments to Accident de la vie privée

  • François

    Bjr,
    Ma mere vient d emmenager dans son nouvel appartement office hlm, des travaux sur ses volets (grands volets en fer d époque) ont ete fait mais a moitié.
    Mon conjoint a voulu fermé ses volets et c est coincer le doigt dedans il a donc été a l hopital resultat extrémité du doigt casser et hematome sous ungeal avec arret de travail d une semaine, le soucis c est que mon conjoint est auto entrepreneur depuis peu en mecanique auto et donc n a pas pu exercer son metier et a perdu beaucoup de client et nous a mit dans une grosse difficulté financière vers qui se retourner? Merci pour votre réponse

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, si vous estimez qu’une les volets présentent un danger dans leur utilisation, vous pouvez adresser une lettre recommandée au propriétaire de l’appartement ou au gestionnaire de celui-ci en expliquant les faits et en demandant qu’une déclaration soit faite aux assurances pour prise en charge du préjudice corporel et financier
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • Kime

    Bonjour
    J’ai eu un accident domestique le 29 mars 2014
    Et je me suis casser le pied droit et je me suis déchiré les ligaments et des multiples fractures j’ai était plâtré pendant 45jours avec interdiction de poser le pied a terre donc fauteuil roulant et de nombreux problèmes durant ces 45 jours ou il a fallu me changer le plâtre a 4 ou 5 reprise pour multiples raisons quant on ma enlever le plâtre j’avais toujours mal d’ailleurs même quand j’étais plâtré je souffrir énormément les médecins mon prescrit de la kiné qui ne ma pas soulager le 9 juin j’ai glisser dans ma douche et rebellote a nouveau blessé sur le même pied il mon pas re plâtré de peur d’avoir les mêmes soucis et plus les jours passés la douleur était intenable je souffrais énormément malgré que je sois sous morphine 30 mg matin et soir faite par des infirmières je ne pouvais pas bougé le pied et il était souvent très enflé et douloureux j’ai revu l’orthopediste qui ma fait passer une scintigraphie osseuse et la le diagnostic est tombé j’ai une algodystrophie du genou jusqu’au pied du a mon accident et comme j’habite un appartement au 3ème étage sans ascenseur et que je suis en fauteuil roulant et que je suis seule avec mes 2 enfants il mon dis qu’il me fallait déménager au plus vite car je dois rester constamment en fauteuil et comme j’ai eu santé très fragile il mon expliquer que ça allait etre dure et très long pour moi. Et comme j’ai la GAV j’ai déclaré les 2 accidents mais je c pas comment cela fonctionne es que je serai indemniser et si oui d’après vous de combien sera l’indemnisation a peut près en sachant que je souffre énormément que je tombe en dépression et que ya de nombreuses choses de la vie courante que je peux plus faire donc j’ai une aide a domicile 3 h par semaine pour moi je trouve que cela n’ai pas assez et que je dois me trouver un logement de plein pied au plus vite. Je n’ai pas encore eu expertise j’espère que ça va se faire rapidement. Voilà je vous remerci de répondre a toutes mes questions SVP CORDIALEMENT KIM

  • marlene

    bonjour en 2006 j ai eu un accident a mon domicile je suis tombee d une escabelle et me suis cassee une vertebre celle du bas trois semaine d hopital allongee dans un corset puis retour maison toujour allonge pendant trois moi puis apres remarcher doucement avec sinture de maintient probleme j ai garde des sequelle un tassement de 30 pour cent qui me donne beaucoup de douleur dans le bas du dos j aurais voulu savoir si j aurais le droit de touche quelque chose tous les mois pour cette handicape qui empire d annee en annee si oui qu es que je dois faire a qui demande quelle papier remplir merci d avence

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, comme j’ignore si vous avez souscrit un contrat d’assurance GARANTIE ACCIDENT DE LA VIE, je ne peux donc répondre à votre question.
      A défaut, je ne vois pas qui pourrait intervenir pour des indemnités.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25 – 06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • lecomte

    bonjour

    voila mon conjoint a fait une chute dans les escalier d’un toboggan en belgique resuktat il a une grosse egratinure et la 4eme cote droite de fracturé une declaration d’accident a ete faite mais etant francais je voulais savoir quel demarche devons nous faire pour qu’il soit indemniser de sa perte de salair due a l’arret de travail que cela cause

    merci beaucoup

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, je vous invite à déclarer cet accident à votre assurance habitation au titre de la garantie défense recours/protection juridique qui devrait disposer d’un intermédiaire en Belgique et qui pourrait se charger de votre recours pour les préjudices corporel et financier subi par votre époux.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • Brun

    Bonjour ,
    Mon neveu c’est brûler dans un magasin de grande marque française.
    Il y avait un meuble dans le rayon enfant , où se trouvait un sport dans le meuble pour l éclairage . Ce spot n’étais pas couvert donc mon neveu âgé de 4 ans a poser sa main dessus il a eu sur les 3 doigts de grosse clique … Que pouvons nous faire ?
    Nous avons certificat et nous avons déjà apler le service client du magasin.
    Merci

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, il convient de demander aux parents de votre neveu de faire appel à leur assurance habitation au titre de la garantie protection juridique/défense recours pour qu’elle intervienne auprès de l’exploitant de la grande surface.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • Serge

    Bonjour,

    J’ai 64 ans et je suis en retraite.

    J’étais sur le trottoir et un chien est sorti précipitamment du domicile de ses maîtres et m’a mordu au bras.

    J’ai du me faire emmener aux urgences où ils sont pratiqué les premiers soins.

    Mon assurance m’a demandé de faire constater les choses par mon médecin et a fait missionner un expert mais je n’ai aucune nouvelle …

    J’ai 2 cicatrices (environ 5 cm) qui, manifestement, d’après l’expert, ne disparaîtront pas. En plus c’est toujours sensible 3 mois après la morsure.

    En fait je suis super inquiet car j’ai du diabète (j’ai un traitement depuis de nombreuses années) pour lequel mon médecin me conseille de marcher au moins 1 heure par jour.

    Par ailleurs j’ai de l’arthrose dans les genoux qui m’empêchait pratiquement de marcher. Un chirurgien voulait m’opérer, ce que j’ai refusé, mon médecin estimant que j’étais encore trop « jeune ». Par contre, mon médecin et le kinésithérapeute m’ont conseillé, là encore de faire de la marche lente et surtout du vélo.

    Depuis que je suis mis à la marche et au vélo mon taux de diabète a nettement baissé et mes genoux se sentent nettement mieux.

    Or, depuis 3 mois, je n’ose plus sortir du fait que je rencontre sans cesse des chiens (avec et sans laisse) et j’ai peur ! Il y a 1 mois j’ai tellement eu peur d’un chien (qui ne m’avait rien fait !) que je suis tombé de vélo.

    Je reste donc prostré chez moi ce qui est catastrophique pour ma santé (et aussi pour mon moral). De plus, cette sédentarité fait que je reprends du poids, ce qui n’est bon ni pour mon diabète ni pour mes genoux !

    Je vis très très mal cette aventure et je me demande ce que l’assurance va me proposer ?

    J’estime que je subis un grave préjudice ! Existe-t-il un barème au niveau d’une indemnisation ? Ou est-ce fait « à la tête du client » ?

    Je vous remercie par avance pour votre aide.

    Cordialement.

    Serge

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, les indemnités allouées aux victimes (http://www.dva-experts.com/simulateur/ ) dépendent des séquelles retenues par voie d’expertise médicale ( http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/).
      Il vous faut donc attendre effectivement cette expertise pour que l’assurance du propriétaire du chien vous présente une offre d’indemnisation.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.25
      http://dva-experts.com

      • Serge

        Ah ? OK …

        Merci pour cette réponse qui ne m’apprend rien pour le moment si ce n’est que je suis à la merci d’un « expert » lequel, je suppose, est payé par les compagnies d’assurance et, donc, qui a plutôt intérêt à minimiser les propositions « d’indemnisation » ? Non ?

        Et cet expertise est-elle contestable ?

        Cordialement.

        Serge

  • lamri mohamed

    bonjour j’ai fait un accident ya plus de 20 mois avc AVC perte de mon oiel multiple fracture je voudrait sa voir si j ai droit a une rente du la perte de mon oiel de la par de la securite social sachant que je n ‘est pas droit a la pensoin car je n’est pas assez cotiser le medecin conseil de la securiter sociale ma dit que j avait droit a 30% la securite me dit que j droit a rien que jdevrais voir avc la mdph j’ai fait le dossier jsuis reconnu handicapé entre 50%et80 jsuis en procedure avc la mdph j’aurais juste voulu savoir si j’ai droit a quelque chose de la securié sociale merci d’avance c’est gentil

    • Monsieur,
      Nous défendons les victimes d’accident corporel pour obtenir la meilleure indemnisation face aux assurances. Nous ne gérons pas les litiges avec la CPAM en ce qui concerne le versement de rente ou pension.
      Je ne peux donc malheureusement vous répondre.
      Cordialement,

  • Catherine66

    Bonjour,
    Je suis tombée chez moi, genou enfle, peu utilisable donc hier Artroscopie pour enlever des fragment éparse et je m’entend dire qu’il me faut une prothèse

    Mon assurance accident de ma vie va-t-elle prendre en charge

    Merci pour vos reponses

    • Bonjour,
      Selon les contrats d’assurance garantie accident de la vie, il peut y avoir des seuil d’intervention (franchise IPP) selon si il y a une invalidité définitive ou non, et seuls certains préjudices sont indemnisables.
      Je vous invite à prendre connaissance des conditions générales de votre contrat pour connaître les conditions d’indemnisation.
      Cordialement,

  • Marie P

    Bonjour,

    Ma fille agée de 6 ans, a été brûlée au 3e degré a plus de 38% de la surface du corps. Aucune déclaration auprès des assurances où autre n’a été faite!! Le choc et son état (20 jours pour savoir si elle s’en sortirait)on fait que j’ai négligée les papiers….Et puis il y a eu l’après…les soins…le choc psychologique…et aucun soutien!
    Hélas, il y a 32 ans…..mais son état et ses séquelles sont toujours présentes.
    Mon époux et moi-même vieillissons et je recherche des aides pour son avenir quand nous ne serons plus là….Mieux vaux tard que jamais.
    Qui peux m’aider???
    Merci,
    Bien cordialement,
    Marie P, une maman aimante.

    • Madame,
      La prescription en matière d’action en responsabilité pour un dommage corporel est de 10 ans.
      De plus, je ne sais pas quelle a été la raison de la brûlure, y avait-il un responsable? Si il n’y avait pas de tiers responsable aucune indemnisation n’aurait pu de toute façon être allouée.
      Cordialement,

      • Marie P

        Bonjour Mikael,
        Merci pour votre réponse.
        Oui, ma fille a été poussée involontairement par une autre enfant, dans un chaudron où cuisait de la graisse de cochon (saindoux).
        Cela s’est passé dans une ferme, ou je donnais un coup de main pour préparer les « cochonailles ». Ma fille et une autre enfant étaient gardées par une Mamy qui hélas s’est endormie.
        Cordialement,
        Marie.

      • Bonjour,
        Il aurait fallu que les parents de l’enfant tiers déclare l’accident à leur assurance responsabilité civile.
        Il me paraît difficile aujourd’hui de pouvoir revenir en arrière…
        Cordialement,

  • NADEGE PROUET

    bonjour,
    ma mère est tombé sur la route ,elle s est cassé la main et son appareil dentaire . est ce que la responsabillité civil peut lui rembourser les frais de son appareil ? ou faut il déclaré que l accident a été causé par quelqu’un d’autre pour être sur d être remboursé .
    je vous remercie d avance de votre réponse

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      Bonjour, la garantie responsabilité civile intervient pour indemniser les tiers lorsqu’une faute et un dommage a été causé par votre mère.
      Dans le cas de votre mère, il faudrait effectivement qu’il y ai un tiers de responsable dans sa chute.
      Très courtoisement
      Louis DE GIORGIO
      06.80.55.19.72
      09.53.31.90.258
      http://dva-experts.com

  • silva

    Bonjour, mon enfant a reçu sur le pied une structure métallique de 45kg d,un jeux appartenant à la ville il a été transporté par les pompiers aux urgences résultat après radio,ils ont un doute sur une fracture et m ont dit d aller voir un orthopédiste!!! Chose que je vais faire mais la police m a dit que je devais porter plainte contre la ville et demander une indemnité ma question dois je faire une declaration a mon assurance et quelle somme je peux obtenir pour prejudice corporel merci

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, vous pouvez effectivement demander à votre assurance habitation au titre de la garantie protection juridique/défense recours d’intervenir
      Par contre, il n’est pas possible de chiffrer une indemnité sans expertise médicale finale ( http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/ )
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72

  • Wanes

    Bonjour,
    Ma fille à eu un accident dans une école française à l’etranger. Chute seule sur un élément en très mauvais état, résultat une 20 points de sutures. Le directeur n’a pas fait de déclaration .J’ai une assurance locale et une en france avec le contrat habitat. j’ai fait une déclaration de mon coté au 2 assurances. Maif me dit qu’elle ne prend pas en charge sur ce pays malgré quelle ai ouvert un dossier avec numéro (par erreur) et en local il ne rembourse que les frais chirurgicaux. Que dois-je faire ?
    Merci

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, nous ne gérons pas les litiges contractuels mais la défense des victimes pour leur obtenir les meilleures indemnisations.
      Si vous contestez la décision de la MAIF et que celle-ci refuse d’intervenir, vous avez toujours la possibilité de saisir la juridiction compétente.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • Lunna

    Réponse à Mikael Ikedjian – DVA-Experts

    Rappel de la discussion : Il y a 30 ans victime d’un dommage corporel dans la cour de récréation causé par tiers.
    ….
    Malheureusement, je ne peux pas être plus clair dans mes propos. Pour cause, mes parents relatant des faits datant de plus de 30 ans.
    Toutefois, vous m’avez aiguillé sur un point très important (la consolidation).
    Merci
    Cordialement

  • Lunna

    Bonjour,
    Il y a 30 ans, j’ai été victime d’un dommage corporel dans la cour de récréation (1 mois hospitalisation : traumatisme crânien + coma durant plusieurs jours), causé par tiers.
    Pour des raisons diverses(grève des moyens de transports et décès du neurologue), mes parents ne purent pas se rendre à la visite de contrôle.
    Conséquence : pas de certificat de consolidation.
    De plus, aucuns remboursements des frais par l’assurance (MAE).
    Questions :
    Après 30 ans,
    1. Puis-je obtenir un certificat de consolidation ?
    2. Si oui, quelles sont les démarches à effectuer svp ?
    3. Puis-je prétendre aux indemnisations ?
    4. Si oui, les intérêts courent depuis 30 ans, comment récupérer ceux-ci ?
    Merci par avance
    Cordialement

    • Madame,
      la prescription de l’action en responsabilité pour des dommages corporels est de 10 ans à compter de la consolidation des blessures.
      Je ne pense donc pas qu’il soit possible aujourd’hui de mettre en cause ce tiers…d’autant que risque de se poser le problème de la preuve après tant d’années…
      Dans tous les cas, je vous invite tout de même à essayer de retrouver l’assurance du tiers (pas la MAE qui assurait uniquement les dommages que vous pouviez causer à autrui).
      De plus, je ne sais pas si une déclaration d’accident a été faite pas les parents du tiers.
      Cordialement,

      • Lunna

        Bonjour,
        Avant tout, un grand merci pour votre réponse.

        En effet, une déclaration d’accident fut dûment remplie par mes parents.
        De plus, lors des divers échanges entre l’assurance (MAE) et mes parents, il fut proposé un ‘carnet’ notifiant les intérêts de l’indemnisation.
        Aussitôt, pour des raisons multiples, un refus de ceux-ci de récupérer celui-ci.
        De ce fait, mes parents ne reçurent aucun versement de l’assurance.

        Questions :
        1.Avant consolidation des blessures (et après communication ‘interne’ entre assureurs victime et tiers), l’indemnisation est-elle versée sur le compte de l’assureur sous un sous-compte au nom de l’assuré ?
        2.Si oui, le sous-compte au nom de l’assuré est il ouvert sur le compte de l’assureur de la victime ou du tiers ?
        3.Si oui, aujourd’hui (après 30 ans et dans ce cas particulier), le certificat de consolidation est-il toujours obligatoire afin de récupérer cette indemnisation ?
        4.Si oui, pourrais-je prétendre aux intérêts ?
        5.Si oui, quel est la durée légale de conservation de l’indemnisation sur le sous-compte de l’assuré ?
        6.L’assureur ne devait-il pas avant verser des provisions PUIS l’indemnisation définitive sous présentation du certificat de consolidation ?

        Merci

        Cordialement

      • Bonsoir,
        Votre réponse n’est pas très claire et je ne comprends pas si une indemnisation chiffrée a été proposée à vos parents ou non.
        De plus, il appartenait à l’assurance adverse de faire une offre et non à la MAE.
        Si vos parents avaient un contrat auprès de la MAE qui vous permettait de percevoir une indemnité, je vous invite à faire le point avec cette assurance.
        Les règlements sont versée à la victime ou à ses ayants droits.
        Le problème du certificat de consolidation n’est pas pertinent puisque la consolidation est acquise depuis des années…le certificat à lui seul ne peut décaler la dite consolidation.
        Cordialement,

  • Laure

    Bonjour, il y a un mois j’ai du me faire opérer a la gencive pour une greffe osseuse artificielle pour ne pas perdre une de mes couronnes (j’ai énormément de problème de santé concernant la mâchoire et gencives). 10 jours plus tard j’ai fait retiré mes fils et tout était en bonne cicatrisation, j’ai donc pu remettre mon appareil amovible. mais lorsque j’ai rencontré une amie ce jour même j’allais lui dire bonjour en lui faisant les quatre bises et malheureusement un ami passait et m’a involontairement bousculé ce qui fait que mon menton à taper fortement sur son épaule. sur le coup j’ai eu très mal pendant 5 heures et me suis soulagé avec des cachets. le lendemain au réveille je sentais une grosse douleur au niveau de ma gencives mais rien qui paraissait d’alarmant hormis une grosse rougeur. au jour d’aujourd’hui je viens d’apprendre par ma dentiste que ma dent était perdu, que ca allait poser un gros problème et que ma greffe (qui m’a fait souffrir 15 jours) s’est avérer inutile. tout cela va me couter d’énorme frais (ENCORE et je sais de quoi je parle malgré une bonne mutuelle), moralement c’est un pétage de cable. comment doit je proceder par rapport au assurance car je suis assurer pour le accident de la vie mais mon ami moins sur !!!!! cordialement.

  • Denis

    Bonjour

    Le Jeudi 29 mai 2014, ma maman a glisser sur un fruit laissé sur le sol de l’hypermarché Géant aux Sables d’olonnes.
    Elle soufre d’un tassement de 2 vertèbres et surtout de la fracture d’une troisième. Elle est resté à l’hôpital depuis et doit sortir demain avec pour traitement d’au moins 6 semaines des anti-douleurs très fort (pas de morphine car contre-indiqué pour une personne ayant subi de la chimio-thérapie) et une coque en PVC qui l’enserre du haut des fesses jusqu’au cou. Une infirmière lui fera des soins tous les matins. Sans cette coque, elle ne supporte que la position allongée. Avec la coque, elle parvient à faire quelques pas et tenir assise quelques minutes à suivre. Nous ne connaissons pas encore ses conditions de vie à la fin du traitement de 6 semaines.
    Côté hypermarché, le directeur du magasin reconnait ses torts et à promis que son assurance allait prendre en charge les soins.
    Pouvez-vous m’indiquer les démarches à suivre pour que ma maman soit le moins léser possible d’un point de vue financier ?
    Faut-il accepter l’aide du directeur du magasin ou plutôt porter plainte ? Peut-elle espérer l’assistance d’une infirmière au frais de l’assurance du magasin pour le reste de sa vie si sa situation médicale l’exige ? Peut-elle prétendre à des indemnités pour les préjudices non financier (douleur, conditions de vie dégradées, …) ? Comment calculer ces indemnités ? Faut-il contacter un médecin particulier sur les sables d’olonnes ?

    • Monsieur,
      Je ne peux répondre à l’ensemble de vos questions ici car elles demandent une étude plus complète.
      Il n’est pas nécessaire de déposer une plainte si l’assurance du supermarché accepte d’indemniser les préjudices de votre mère.
      Pour vous prémunir il conviendrait d’obtenir une copie de la déclaration d’accident faite par le directeur ou à défaut de témoins de la scène.
      Je me tiens à votre disposition par téléphone pour répondre à vos autres questions.
      Cordialement,

  • zefireuse

    Monsieur,
    Ce matin mes deux fils (2 1/2 ans et 7 ans) étaient dans leur chambre lorsque le plus jeune est arrivé en hurlant, ensanglanté, avec une incisive remontée dans sa gencive. Nous sommes allés d’urgence chez le dentiste qui a fait un radio et nous a dit qu’il fallait surveiller et attendre. Il a fait une déclaration pour mon assurance.
    Je ne sais pas si mon fils s’est blessé seul ou si c’est son grand frère qui est fautif (ca ne m’étonnerait pas mais il refuse de l’admettre).
    Ma question est la suivante. Que dois-je déclarer à mon assurance afin que mon fils soit couvert le mieux possible en cas de problème futur en rapport avec cet accident ? (que mon fils s’est blessé seul ou bien que c’est son frère qui l’a blessé)
    Je vous remercie pour votre conseil.
    Cordialement.

  • Sonia

    Bonjour, nous avons louer une maison de vacance dans laquelle il y avait une mezzanine avec escalier étroits peti et dangereux pour tout le monde , en descendant ma mère est tomber dans ces escaliers , docteur radios au final tassement de vertèbre
    Elle doit passer un scanner pour voir exactement les dommages ! Contre qui se retourner ?? Ma mère est en arêt de travail perte de salaires etc etc !!!

  • julia

    Bonjour,
    Je possède un etang avec du terrain sur lequel nous allons installer une tente.
    Il y a des amis qui veulent y aller, mais que ce passe t-il si quelqu’un se noit? ou qu’il y a un accident?
    Puis je leur demander une decharge, précisant qu’ils sont responsables si il arrive quelque chose?
    J’ai téléphoner pour souscrire une assurance mais ce n’est pas possible.
    Merci pour votre réponse

  • Winfly

    Bonjour

    En installant mon fils dans son siège auto j’ai eu une douleur au bas du dos. Puis cette douleur s’est estompée pour se réveiller 1 semaine après. J’ai hospitalisé en urgence et suis alité depuis 1 semaine pour une hernie discale.

    Matmut multirisque accident de la vie indique dans les exclusions:
    Les atteintes corporelles résultant des lésion internes suivantes:
    les pathologies vertébrales, telles que lombalgies, sciatiques et hernies discales, sauf si elles résultent d’un accident garanti ayant entraîné la fracture d’un corps vertébral.

    Est-ce que le fait de m’être blessé en installant mon fils dans son siège auto peut être considéré comme un accident garanti ayant entraîné la fracture d’un corps vertébral ?

    Sinon je suis à quasiment 15 jours de l’événement déclenchant. Est-ce trop tard pour faire jouer mon assurance ?

    Merci d’avance.

  • Kiki92

    Bonjour,

    Les enfants d’un ami ont fait tomber ma moto qui était stationnée devant chez eux. Mon ami me dit qu’il va déclarer cela en responsabilité civile devson contrat habitation. Est-ce possible ? Si oui dois-je faire des démarches de mon côté ? Je dois prévenir mon assureur habitation pour ma RC également ou dois-je prevenir mon assureur moto ?

    Merci.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, DVA EXPERTS est spécialisée uniquement dans la défense des victimes pour les préjudices corporels.
      Je ne peux que vous conseiller de faire intervenir votre assurance garantissant votre moto.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72

  • fred

    bonjour,
    Je suis tombé dans les escaliers de ma maison le 6 novembre 2012 et le lendemain impossible de mettre un pied devant l autre a cause de la douleur et je suis toujours en arret maladie depuis cette date pour une discopathie degenerative L4/L5.
    J ai subi en tout premier une infiltration qui n a rien donné puis le chirugien m a conseillé de faire un bloc test avec (une journée d hospitalisation) qui n a rien donné non plus. J ai eu des traitements anti douleur qui m ont soulagés au debut seulement mais la douleur est elle que certaine nuit je ne peux dormir qu en position assis. A la demande de la securite sociale j ai du fournir un deuxieme avis d un autre chirurgien mais la reponse reste la meme, je suis trop jeune pour etre operer et meme si il y avait operation, la disparition de la douleur n est pas garantie.
    J ai declarer mon accident (de la vie) à mon assurance la Macif, mais a ce jour je n ai toujours pas de nouvelles et suis toujours dans l attente de voir leur expert.
    Mon medecin m a proposé de m hospitaliser 1 mois dans un centre specialiser pour le dos mais cela me couterais 1200 euros et en etant en arret maladie, jen ai pas les moyens.
    J aimerais savoir si j ai le droit a une aide de la macif en attendant leur expert.?
    Est ce que j ai des droits que je ne connais pas ?
    Vous remerciant.

  • jaas

    Bonjour, Début mars 2014 j’ai fait une chute a ski. j’ai ressenti une petite douleur au niveau de l’épaule gauche. J’ai consulté mon médecin généraliste qui m’a fait passer une échographie qui a détecté une petite fissure du tendon. il m’a prescrit des anti inflammatoire et des séances de kiné.Devant la persistance de douleurs et l’impossibilité de mobilisation partielle du bras gauche, je suis allé consulter un chirurgien spécialiste en la matière au mois d’avril qui m’a fait passer une IRM. Bilan: tendon déchiré, ligament déchiré et bourrelet. Aujourd’hui je me trouve confronté à une obligation d’intervention chirurgicale et surtout une incapacité de travail.
    Puis je faire une déclaration à mon assurance tardivement. Si oui dans quelle conditions.
    Cordialement

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, il vous suffit d’adresser une lettre recommandée à votre assurance en expliquant les détails de l’accident et en joignant l’ensembles des copies des pièces médicales qui vous ont été délivrées.
      Si l’assurance entend refuser de prendre votre déclaration car vous êtes hors délai, votre assurance doit apporter que ce retard lui a causé un préjudice, ce qui me parait peu probable.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-expert.com

  • Sophie brenot

    Bonjour je me permets de vous Recontacte de nouveau. Mes parents avaient donc souscrit a une assurance extra scolaire . La mae m’a demande de renvoyer les certificats effectue a l hôpital et de préciser si c était pour un dommage esthétique ou fonctionnel que je désirais faire faire cette réparation . J ai peur que du fait que cela soit esthétique qu il ne prenne pas en charge ?

    • Madame,
      Comme je vous ai répondu précédemment, je ne connais pas les garanties et modalités du contrat souscrit à l’époque par vos parents.
      En l’état, je ne peux répondre à votre demande.
      Dans tous les cas, vous devez répondre à cette assurance.
      Cordialement,

  • Lyben

    Bonjour il y à plus de 3 semaines je suis tombée des escaliers en me rendant chez des amis ce sont des escaliers qui appartiennent a un office HLM qui se situaient a l’extérieur , ce jour la il pleuvait énormément et j’ai loupé la première marche impossible de me rattraper car il n’y avait pas de rampes de sécurité et les escaliers étaient très péntus , du coup je l’ai ai descendu sur les fesses et j’ai fait chuté mon amie qui de trouver un peu plus bas . Sur le coup on a eu très mal mais on a beaucoup rigoler . Mais le lendemain les douleurs étaient insuportables, au final j’ai passeré des radios du coccys j’ai une subluxation j’ai du allé me le faire replacer , on a du m’arrêter pllus de 10 jpurs car impossible de rester assises et de conduire, et a intendant j’ai d’autres douleurs qui apparaissent je vais donc aller reconsulter , mais que puis je faire pour déclarer ce sinistre ? Suis je toujours dans les temps car je pensais pas que ça aller durer autant? Et Même mon ami souffre de douleurs lancinantes dans le dos , j’ai peur qu’on est pas pris les choses plus sérieusement des le début ?

    Bien Cordialement

    Lyben

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, vous avez la possibilité de faire intervenir votre assurance habitation au titre de la garantie protection juridique afin qu’elle intervienne en recours contre l’office HLM.
      Si votre assureur ne peut intervenir, il faudra adresser une lettre recommandée à cet office et expliquant les faits, les blessures subies et en demandant qu’il fasse une déclaration d’accident à son assurance responsabilité civile professionnelle.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • benjamin

    bonjour je vien a vous avec des question très importante. en effet j’ai eu un accident de moto sur un terrain communal dit privèe!une moto ma heurter tandis que j’était a l’arret sur mon quad, de plus aucun des deux engin motoriser n’était homologuée et assurée. je suis victime de nombreux dégat sur le corps et d’un tramatisme cranien. je n’ai aucun souvenir de l’accident mais je nécessite de nombreux soin d’opération et de kiné pdt encore un bon mmt voir a vie. ma question es : quec que je peut faire?? mon cas et je me doute très compliquer, mais pour moi l’histoire ne peux pas s’arreter la.

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, si vous estimez que le conducteur de la moto est responsable de cet accident, vous pouvez effectivement présenter un recours contre ce conducteur mais pas au titre de des accidents de la circulation prévue par la loi du 5 juillet 1985 si vous prétendez que le lieu était privé et non ouvert à la circulation, ce qui a pour effet d’exclure l’intervention du FONDS DE GARANTIE. ( http://www.fondsdegarantie.fr/ )
      Très courtoisement
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72

  • Vical

    Bonjour,

    Concerne un accident de la vie privee:

    Quand le juge de référé ordonne une expertise medicale ainsi au’ une provision à la victime cela signifie que celle ci n’est pas responsable de l’accident?

    merci d’avance

    ,

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, c’est un point de droit qui est souvent controversé et sans connaître le contenu complet de l’ordonnance de référé je ne peux vous répondre.
      Je vous invite à discuter de votre dossier à votre avocat qui sera à même de vous apporter les éléments de réponse.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72
      http://dva-experts.com

  • sampo

    Bonjour
    Le 11 avril 2014 je suis tombé depuis la plateforme de mon escabeau sur mon seul pied droit.

    Le Médecin des Urgences après avoir constaté une fracture du calcanéum (non déplacée)
    m’a plâtré, et à ma demande , a rédigé (pour mon assurance) un certificat médical qui préconise
    6 semaines de repos allongé avant Kiné.
    J’ai envoyé le dit certificat à mon assurance tranquilité famille qui me répond sous la plume de son Médecin Conseil
    : ».a conclu à une incapacité temporaire totale (arrêt des activités ou hospitalisation ou indication médicale à
    un alitement absolu ) inférieur à 30 jours.
    Or votre contrat ne peut être mis en jeu qu’au-dela de ce délai  »

    Ma question :
    Existe t il un barème officiel qui indique la durée de consolidation pour une fracture donnée ?….ou chaque Médecin Conseil de chaque Assurance peut il décider arbitrairement de cette durée ?
    Sinon pourquoi 42 jours pour le Médecin Urgentiste et 30 jours pour le Médecin Conseil ?
    Merci d’avance pour vos réponses

    • Louis De Giorgio - DVA-Experts

      bonjour, les médecins d’assurances décident en fonction des pièces qui leurs sont soumises et ils arrivent que leur opinion soient différents des médecins (traitants ou urgentistes).
      Par contre je ne peux vous expliquer la différence de période, DVA EXPERTS est composée de juriste et non de médecins.
      Vous pouvez par contre consulter un médecin expert de recours pour avoir un autre avis.
      En me communiquant votre ville de résidence, je vous préciserai les coordonnées d’un tel médecin le plus proche de votre ville.
      Très courtoisement.
      Louis DE GIORGIO
      09.53.31.90.25
      06.80.55.19.72.
      http://dva-experts.com

  • Bonjour,
    Lorsque j avais 5 ans (10juillet 1995) j ai eut un accident domestique dont une brulure au 1er et 2nd degré constaté par ecrit d un medecin orthopédique-traumatologique à l hopital de dole . Mon assurance MAE assuré à 100 % a alors demandé à ma mere de renvoyer le certificat de guérison hors ma mère ne l a jamais renvoyer car une greffe de peau etait nécessaire. Cependant la MAE aurait du l indemniser pour que je puisse recevoir ces soins là mais a ce jour elle n a toujours rien recu . J ai donc envoyer un courrier par recommandé mais je reste sans reponse de l assurance. Mon assistante sociale les a donc contacté et ils lui ont dit quil y aurait fallut que ce soit un tiers personne qui me l ai infliger pour pouvoir réparer les dommages (normal ca leur evite de payer). Que dois je faire ?

    • Madame,
      Si il n’y a pas de tiers responsable, il faut que vos parents aient souscrit une garantie spécifique de type « accident de la vie » ou extrascolaire auprès de la MAE.
      Je vous invite à adresser un courrier à cette assurance pour connaître les garanties et modalités du contrat souscrit à l’époque par vos parents.
      Si la garantie n’a pas été souscrite ou que vous ne remplissez pas les critères fixés, alors vous ne pourrez pas être indemnisée.
      Cordialement,

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>